magasin_g_n_ral_7 Casterman – novembre 2011 – 84 pages

Quatrième de couverture :
"Ben, pourquoi c'est faire qu'un coureur des bois qui a eu toute sa vie une barbe d'un demi-pied de long, décide tout d'un coup de se la couper ?! - Ca s'pourrait-tu que ça soit juste pour se mettre beau? - Ben voyons ! - S'mettre beau, pour qui ? Toujours ben pas pour Marie !"
Une comédie truculente dans la campagne québécoise des années 20, distillée par Régis Loisel (La Quête de l'oiseau du temps, Peter Pan) et Jean-Louis Tripp (Jacques Gallard, Paroles d'anges). Réalisant ensemble le scénario aussi bien que le dessin, Loisel et Tripp ont conjugué leurs talents pour donner naissance à un auteur virtuel.

Auteurs :
Régis Loisel est né dans les Deux-Sèvres en 1951. Il signe ses premiers travaux au milieu des années 70 lors de l'éclosion de la bande dessinée "adulte" dans diverses publications de l'époque (Mormoil, Pilote, Tousse-Bourin, etc.), mais c'est à partir du début des années 80 que sa carrière "décolle" réellement avec la série La Quête de l'oiseau du temps (Dargaud), scénarisée par Serge Le Tendre. Il est également l'auteur de Peter Pan (Vents d'Ouest), autre série à succès, et de divers one-shots tels que Troubles Fêtes (Les Humanoïdes Associés). Il a également collaboré à divers longs métrages d'animation et a été distingué en 2003 par le Grand Prix de la Ville d'Angoulême. Il réside à Montréal, au Canada.

Jean-Louis Tripp est né à Montauban en 1958. Il publie ses premières histoires courtes au tournant des années 70 et 80, notamment dans Métal Hurlant et chez Futuropolis. Sa première série, Jacques Gallard, paraît chez Milan à partir de 1983. Il contribue ensuite à divers albums collectifs dont Le Violon et l'archer chez Casterman en 1990, signe le récit de voyage illustré La Croisière verte (Glénat), puis bifurque vers la peinture, la sculpture et l'enseignement, avant de revenir à la bande dessinée en 2002 via sa collaboration avec Didier Tronchet (Le Nouveau Jean-Claude, Albin Michel).

 

Mon avis : (lu en février 2012)
J'aime toujours autant cette série pour ses superbes dessins et son texte québécois.
Une nouvelle Marie est revenue de Montréal et avec elle la liberté des grandes villes souffle sur Notre-Dame-des-Lacs. L'atmosphère de cet épisode est à la fête, à la joie et à la légèreté, le village découvre le Charleston... Et les vieilles du village sont scandalisées... Les personnages sont toujours très attachants et comme d'habitude j'attends la suite des aventures de Marie, Serge et leurs amis.



Extrait : 

magasin_g_n_ral_7_7  mg7_p16

logo_bibli_IGN_20

La série : 

le_magasin_g_n_ral_Marie le_magasin_g_n_ral_Serge le_magasin_g_n_ral_les_hommes le_magasin_g_n_ral_confession 
tome 1 à 4 de la série 
ici

 

magasin_general5 tome 5 : Montréal 

magasin_general_6  tome 6 : Ernest Latulippe

 


 Lu dans le cadre du Challenge Petit BAC 2012
logo_Petit_BAC_2012
"Loisirs / Sport"