A propos de livres...

22 février 2017

La Guerre des Lulus, Tome 4 : 1917 : La déchirure

51fJQVhqqfL Casterman - septembre 2016 - 56 pages

Quatrième de couverture :
1917. La guerre s'éternise. Le blocus naval mie en place par l'Angleterre, pour empêcher le ravitaillement des puissances centrales, provoque une pénurie alimentaire dans toutes les zones contrôlées par l'armée allemande. Dans cette Europe meurtrie, le périple des Lulus se poursuit. Malgré leur optimisme naturel, ils commencent à désespérer de revoir un jour l'abbé et les copains de l'orphelinat. Et, s'ils restent soudée dans l'adversité, des lézardes apparaissent dans leur belle amitié. Leur route, semée d'embûches, leur réserve toutefois de belles surprises et c'est d'un pas décidé qu'ils partent à la rencontre d'un pays qui leur est inconnu et de ses drôles d'habitants...

Auteurs : Depuis 2004, le scénariste d’origine bretonne Régis Hautière, pilier des éditions Paquet a signé une vingtaine d’albums en seulement cinq ans dont le Dernier Envol avec Romain Hugault. Il multiplie aujourd’hui les projets chez d’autres éditeurs comme Soleil, Kstr, Glénat, Delcourt ou Dargaud. Après des études supérieures de philosophie et d’histoire et un troisième cycle en ingénierie de la connaissance, Régis Hautière a travaillé une dizaine d’années pour le festival BD d’Amiens.
Diplômé en génie électro-technique et licencié en Arts Plastiques, Hardoc démarre précocement sa carrière comme illustrateur pour une émission jeunesse de France 2, à 15 ans. Il gagne l’Écureuil d’Or qui récompense le meilleur jeune espoir au festival BD d’Angoulême en 1996. Hardoc rencontre ensuite Régis Hautière dans une association bédéesque d’Amiens (!!) et ils décident de travailler ensemble sur la série Le Loup, l'Agneau et les Chiens de guerre (éd. Paquet). Il participe, en mars 2005, au collectif des Nouvelles de Jules Verne en bandes dessinées des éditions Petit à Petit. En 2009, il publie, toujours avec Régis au scénario, l'histoire des Lulus, Jeux de guerre, dans le collectif Cicatrices de guerre(s). Et c'est avec impatience que l'on attendait leurs aventures complètes chez Casterman, La Guerre des lulus est arrivée, en janvier 2013.

Mon avis : (lu en février 2017)
Dans l'épisode précédent, nous avions laissé les Lulus voulant aller en Suisse... Nous les retrouvons dans un train en Allemagne puis en Belgique. Lucas, Lucien, Luigi, Ludwig et Luce espèrent arriver à rallier le village des grands-parents de Luce. Sur la route, ils vont faire de nouvelles rencontres, un photographe ambulant, un paysan labourant ses champs avec l'aide d'un éléphant... 
Les Lulus sont toujours aussi débrouillards, inventifs et enfantins même s'ils ont bien grandi en 4 ans, la féminité de Luce est de plus en plus visible et les garçons n'y étant pas insensibles cela génère quelques tensions chez les adolescents... La spécificité de cette série, c'est une vision différente de la Guerre, les combats et les mouvements de troupes sont loin, les auteurs préfèrent privilégier ce qui se passe à l'arrière. 
L'histoire s'essouffle peut-être un peu mais j'ai toujours autant de plaisir à lire cette BD dont j'attends avec impatience la conclusion dans le prochain épisode !

Extrait :  (début du livre)

9782203102835_1 9782203102835_2

9782203102835_3 9782203102835_4

9782203102835_5

 

Déjà lu du même auteur :

la_guerre_des_lulus_1914 La Guerre des Lulus, Tome 1 : 1914 : La maison des enfants trouvés 

la_guerre_des_lulus_1915 La Guerre des Lulus, Tome 2 : 1915 : Hans 

la guerre des lulus_3 La Guerre des Lulus, Tome 3 : 1916 : Le tas de briques

Posté par aproposdelivres à 06:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


20 février 2017

C'est lundi, que lisez-vous ? [291]

93122062

C'est le jour du rendez-vous initié par Mallou proposé par Galleane 

Qu'est-ce que j'ai lu cette semaine ? 

9782749308333-L Petit pays

L'invitation - Jim et Dominique Mermoux
Petit Pays - Gaël Faye

Qu'est-ce que je lis en ce moment ?

Manuel à l'usage des femmes de ménage - Lucia Berlin (Masse Critique Babelio)
Voici venir les rêveurs - Imbolo Mbue (Prix Audiolib 2017)
Quelques jours dans la vie de Thomas Kusar - Antoine Choplin

Que lirai-je les semaines prochaines ?

Ragnar Jónasson - Mörk (partenariat La Martinière)
La fin d'une imposture - Kate O'Riordan (partenariat Folio)

Bonne semaine et bonnes lectures !

Posté par aproposdelivres à 06:35 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

19 février 2017

Petit Pays - Gaël Faye

Prix Audiolib 2017

Petit pays petit pays

Audiolib - Novembre 2016 - 5h40 - Lu par Gaël Faye 

Grasset - août 2016 - 224 pages 

Quatrième de couverture :
« Au temps d'avant, avant tout ça, avant ce que je vais raconter et le reste, c'était le bonheur, la vie sans se l'expliquer. Si l'on me demandait "Comment ça va ?" je répondais toujours "Ça va !". Du tac au tac. Le bonheur, ça t'évite de réfléchir. C'est par la suite que je me suis mis à considérer la question. » - G. F.

Avant, Gabriel faisait les quatre cents coups avec ses copains dans leur coin de paradis. Et puis l'harmonie familiale s'est disloquée en même temps que son « petit pays », le Burundi, ce bout d'Afrique centrale brutalement malmené par l'Histoire. Plus tard, Gabriel fait revivre un monde à jamais perdu. Les battements de cœur et les souffles coupés, les pensées profondes et les rires déployés, le parfum de citronnelle, les termites les jours d'orage, les jacarandas en fleur... L'enfance, son infinie douceur, ses douleurs qui ne nous quittent jamais.

A Suivi d'un entretien avec l'auteur

Auteur : Franco-rwandais, Gaël Faye est auteur-compositeur-interprète de rap. Aussi influencé par les littératures créoles que par la culture hip hop, il sort un album en 2010 avec le groupe Milk Coffee & Sugar (révélation Printemps de Bourges). En 2013 paraît son premier album solo, Pili Pili sur un Croissant au Beurre. Enregistré entre Bujumbura et Paris, il se nourrit d’influences musicales plurielles : du rap teinté de soul et de jazz, du semba, de la rumba congolaise, du sébène… Il a obtenu en 2014 le Prix Charles Cros des lycéens et enregistre en 2016 un deuxième album : Rythmes et BotaniquePetit pays est son premier roman.

Mon avis : (écouté en février 2017)
J'ai déjà eu l'occasion de lire ce livre sous forme papier en octobre dernier et cette relecture audio est aussi plaisante !
1992, Gabriel est un petit garçon de 10 ans, il vit à Bujumbura, la capitale du Burundi, dans un quartier résidentiel avec sa petite sœur Ana, son père français et sa mère rwandaise. 
L'impasse où il habite est le lieu des jeux et des rencontres avec sa bande de copains de toutes origines avec lesquels il fait les 400 coups. C'est une enfance enchantée et Gabriel aimerait qu'elle ne s'arrête jamais... 
Mais en toile de fond, il y a la situation politique du pays et du monde et Gabriel découvre qu'il est français, rwandais et tutsi. 
Gabriel a besoin de mettre à distance la violence du monde, il préfère se réfugier dans l'insoucience de enfance, dans la lecture pour garder son innocence le plus longtemps possible. Les évènements, la guerre et la violence autour de lui vont pourtant obliger Gabriel à grandir plus vite que la normale... 
Pour écrire ce premier roman, Gaël Faye s'est largement inspiré de sa jeunesse au Burundi, à l'époque il n'avait pas la même conscience que Gabriel sur la violence qui se passait dans le pays, heureusement ses parents avaient su préserver l'enfant qu'il était encore...
L'écriture est très imagée, pleine de poésie, on ressent parfaitement l'Afrique, sa chaleur, ses odeurs, ses couleurs... Les personnages sont attachants et le lecteur les voit évoluer au cours de l'histoire, en particulier les enfants.
Voilà un livre poignant sur une enfance bouleversée par l'Histoire du "Petit Pays" et la guerre civile. 
La lecture du texte par l'auteur lui-même est un plus, de même que l'entretien est très intéressant.

Extrait : (début du livre)
Je ne sais vraiment pas comment cette histoire a commencé.
Papa nous avait pourtant tout expliqué, un jour, dans la camionnette.
– Vous voyez, au Burundi c’est comme au Rwanda. Il y a trois groupes différents, on appelle ça les ethnies. Les Hutu sont les plus nombreux, ils sont petits avec de gros nez.
– Comme Donatien ? j’avais demandé.
– Non, lui c’est un Zaïrois, c’est pas pareil. Comme Prothé, par exemple, notre cuisinier. Il y a aussi les Twa, les pygmées. Eux, passons, ils sont quelques-uns seulement, on va dire qu’ils ne comptent pas. Et puis il y a les Tutsi, comme votre maman. Ils sont beaucoup moins nombreux que les Hutu, ils sont grands et maigres avec des nez fins et on ne sait jamais ce qu’ils ont dans la tête. Toi, Gabriel, avait-il dit en me pointant du doigt, tu es un vrai Tutsi, on ne sait jamais ce que tu penses.
Là, moi non plus je ne savais pas ce que je pensais. De toute façon, que peut-on penser de tout ça ? Alors j’ai demandé :
– La guerre entre les Tutsi et les Hutu, c’est parce qu’ils n’ont pas le même territoire ?
– Non, ça n’est pas ça, ils ont le même pays.
– Alors... ils n’ont pas la même langue ?
– Si, ils parlent la même langue.
– Alors, ils n’ont pas le même dieu ?
– Si, ils ont le même dieu.
– Alors... pourquoi se font-ils la guerre ?
– Parce qu’ils n’ont pas le même nez. 
– Ouais, et lui là-bas, avec le chapeau, il est immense, tout maigre avec un nez tout fin, c’est un Tutsi.
– Et lui, là-bas, avec la chemise rayée, c’est un Hutu.
– Mais non, regarde, il est grand et maigre.
– Oui, mais il a un gros nez !
C’est là qu’on s’est mis à douter de cette histoire d’ethnies. Et puis, Papa ne voulait pas qu’on en parle. Pour lui, les enfants ne devaient pas se mêler de politique. Mais on n’a pas pu faire autrement. Cette étrange atmosphère enflait de jour en jour. Même à l’école, les copains commençaient à se chamailler à tout bout de champ en se traitant de Hutu ou de Tutsi. Pendant la projection de Cyrano de Bergerac, on a même entendu un élève dire : « Regardez, c’est un Tutsi, avec son nez. » Le fond de l’air avait changé. Peu importe le nez qu’on avait, on pouvait le sentir.
La discussion s’était arrêtée là. C’était quand même étrange cette affaire. Je crois que Papa non plus n’y comprenait pas grand-chose. À partir de ce jour-là, j’ai commencé à regarder le nez et la taille des gens dans la rue. Quand on faisait des courses dans le centre-ville, avec ma petite sœur Ana, on essayait discrètement de deviner qui était Hutu ou Tutsi. On chuchotait :
– Lui avec le pantalon blanc, c’est un Hutu, il est petit avec un gros nez.

 

Posté par aproposdelivres à 18:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 février 2017

L'invitation - Jim et Dominique Mermoux

9782749305295-L 9782749308333-L

Vents d'Ouest - novembre 2016 - 160 pages

Vents d'Ouest - avril 2010 - 158 pages

Quatrième de couverture :
Un téléphone sonne en pleine nuit dans un appartement parisien. Raphaël se lève et décroche. À l'autre bout du fil, c'est son vieux pote Léo. Il est en panne avec sa voiture à plus d'une heure de route et demande à son ami s'il peut venir le dépanner. En réalité, Léo a appelé plusieurs de ses proches, curieux de savoir lesquels prendraient la peine de se déplacer pour lui. Un test à l'amitié, ni plus, ni moins. Raphaël est furieux d'avoir été ainsi testé ; ça ne se teste pas, l'amitié ! Mais un soir, Raphaël est chez lui, seul, il s'ennuie... Et si lui aussi il appelait ses amis, prétextant une panne de voiture ? Sur qui peut-il vraiment compter ? L'idée est tellement tentante... Rapidement, Raphaël lance les invitations déguisées...À l'occasion de la sortie en fin d'année du film L'Invitation (avec Nicolas Bedos dans le rôle principal), adapté du roman graphique de Jim et Mermoux, l'album reparait dans une nouvelle édition. Une histoire douce-amère qui sans cesse nous interroge sur nos relations aux autres et nous donne à réfléchir... pour ne jamais avoir à lancer une telle invitation.

Auteurs : Jim est né en 1966. Après son Bac, il étudie pendant 3 ans à l'École de bande dessinée d'Angoulême. Scénariste, dessinateur, il travaille aussi bien pour le dessin animé que pour la bande dessinée. 
Dominique Mermoux, après un Bac en arts appliqués à Grenoble, un BTS en communication visuelle à Besançon et un diplôme en illustration aux Arts décoratifs de Strasbourg, il se lance dans la bande dessinée. Récompensé à plusieurs reprises par des prix "Jeunes talents", il débute sa carrière dans la presse pour le Mégazine Tchô! puis décide de travailler sur des albums en collaboration avec des scénaristes. Il travaille depuis en tant que dessinateur BD et continue d'affuter son stylo-bille dans les carnets de croquis qu'il fabrique.

Mon avis : (lu en février 2017)
J'ai découvert cette BD à l'occasion de la promo du film L'invitation, une adaptation de cet album. Je n'ai pas vu le film mais le pitch du film m'a donné envie de découvrir la BD...
L'amitié peut-elle se tester ? Voilà le sujet de cet album.
Tout commence avec un coup de fil au milieu de la nuit, Raphaël décroche, au bout du fil son vieux pote Léo. Il est en panne avec sa voiture à plus d'une heure de route, il demande à son ami de venir le dépanner. Première réaction de Raphaël, raccrocher et retourner se coucher... mais finalement, il se ravise, s'habille et part dépanner Léo. En réalité Léo n'est pas en panne, il a décidé de tester l'amitié qui l'unie avec plusieurs amis qu'il a également appelé à l'aide. A l'arrivée de chacun des amis, Léo offre le champagne ! Raphaël n'apprécie pas la plaisanterie, l'amitié ne doit pas être testée !
Quelques mois plus tard, seul chez lui, Raphaël repense à cette nuit de test et décide de faire la même chose... A son tour, il appelle à l'aide des amis...
J'ai trouvé très originale cette histoire, la répétition du test m'a donné une impression de longueur mais la conclusion de la BD avec la "vraie" invitation a donné une vrai profondeur aux propos de cette BD autour de l'amitié.
Dans quelques temps, je compte bien découvrir l'adaptation cinématographique de cette BD, réalisée par Michaël Cohen avec Nicolas Bedos, Camille Chamoux, Gustave Kervern, Anne Charrier...

090387

 

Extrait : 

61cMvC+6azL 61Mq6VF3PYL

61SrK95ui5L 61fInlA+IsL

Posté par aproposdelivres à 08:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

13 février 2017

C'est lundi, que lisez-vous ? [290]

93122062

C'est le jour du rendez-vous initié par Mallou proposé par Galleane 

Qu'est-ce que j'ai lu cette semaine ? 

114553656 114535989

Jeux de miroirs - E.O. Chirovici 
Trois jours et une vie - Pierre Lemaitre


Qu'est-ce que je lis en ce moment ?

Manuel à l'usage des femmes de ménage - Lucia Berlin (Masse Critique Babelio)
Petit Pays - Gaël Faye (Prix Audiolib 2017)

Que lirai-je les semaines prochaines ?

Un paquebot dans les arbres - Valentine Goby
Ragnar Jónasson - Mörk (partenariat La Martinière)
 La fin d'une imposture - Kate O'Riordan (partenariat Folio)


Bonne semaine et bonnes lectures !

Posté par aproposdelivres à 06:58 - - Commentaires [6] - Permalien [#]