27 mai 2015

Baronne Blixen - Dominique de Saint Pern

logo_prix_relay

9782234076365-X Stock - janvier 2015 - 432 pages

Quatrième de couverture : 
Karen Blixen, roman. La baronne a eu en effet la vie la plus romanesque qui puisse être. On serait tenté de dire : les vies. Chasseresse africaine au Kenya, hôtesse mondaine dans sa demeure maritime de Rungstedlund au Danemark, conteuse au profil acéré d’oiseau de proie, amoureuse et amante, de Denys Finch Hatton à sa dernière passion nordique, Thorkild BjØrnvig, un poète de trente ans son cadet ! Écrivain et démiurge, mondialement célébrée et lue.
Comment chanter sa singularité, sa liberté, son souverain mépris des codes et des convenances ? Dans ce roman vrai, de l’Afrique au Danemark, de New York à Londres, c’est toute une folle époque qui revit ici en couleurs et en cinémascope : Dominique de Saint Pern ressuscite la femme courageuse et la diablesse, mais aussi l’âme de cet âge d’or où l’on savait aimer, écrire et mourir en beauté.

Auteur : Dominique de Saint Pern est journaliste et collabore à M Le magazine du Monde. Elle est l’auteur de L’Extravagante Dorothy Parker (1994), Les Amants du soleil noir (2005) et Pour l’amour d’un guerrier (2007).

Mon avis : (lu en mai 2015)
Karen Blixen, ce nom m'évoque en premier lieu le film Out of Africa. Puis j'ai découvert l'auteur danoise avec La ferme africaine et Le festin de Babette (également merveilleusement adapté au cinéma). 
Avec Clara Svendsen, comme narratrice, l'auteur revient sur la vie de Karen Blixen de 1914 avec son arrivée à Nairobi, jusqu'à 1931 et son retour au Danemark. A partir de 1943, Clara Svendsen a été la dame de compagnie de Karen pendant plus de vingt ans puis son exécutrice littéraire. 
Tout commence par la rencontre de Clara avec Meryl Streep en Afrique. Toutes deux reviennent sur les lieux où Karen Blixen a vécu en Afrique. 
Cette biographie romancée de Karen Blixen est passionnante et bien documentée. Elle se lit facilement et fait voyager dans le temps, en Afrique... J'ai beaucoup aimé.
Cette lecture m'a également donnée envie de revoir le film Out Africa... 

Extrait : (début du livre)
Je savais quels seraient mes premiers mots.
"Taxi, conduisez-moi à la vieille gare, nous nous y arrêterons un instant, puis vous prendrez la Railway road et me déposer à l'hôtel Norfolk."
J'entrerai dans Nairobi par le chemin que Karen Blixen a emprunté la toute première fois, en 1914. Je dormirai dans l'hôtel où elle a passé sa première nuit africaine. J'ai accepté l'invitation de la production du film et, depuis, j'ai refait cent fois ce trajet imaginaire jusqu'à "l'hôtel des lords". 
J'arrivais un peu fatiguée par le long vol depuis Copenhague, ça ne m'empêchera pas de suivre la route de terre battue que, soixante-dix ans plus tôt, Karen et Bror Blixen tout juste mariés découvraient, bringuebalés dans une carriole tirée par des mulets. Bror et Karen au seuil de leur existence. Les Blixen, maîtres des hautes terres avec, sous leurs pieds, l'Afrique pour terrain de jeux. Deux adorables fous, encore essouflés d'avoir échappé à un danger terrifiant : la vie sous linceul qui les menaçait en Scandinavie. Je ferme les yeux. Karen ne sait où poser le regard. Sur les parures de plumes ? Sur les peaux nues luisantes ? Les couleurs l'étourdissent. Trop exubérantes. Le grouillement fébrile des rues, aussi. Puis, l'émotion incontrôlable. La voilà foudroyée. Grisée des arômes violents, amalgames de sueur, de fumées âcres, de crottin de cheval. Elle n'a connu que les senteurs fraîches des forêts danoises et les tons d'aquarelle des jardins nordiques.

 

Avec ce livre s'achève la sélection du Prix Relay des Voyageurs.
Dès aujourd'hui, il est possible de voter pour votre livre préféré ICI

 

Posté par aproposdelivres à 21:37 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,