30 septembre 2015

Millenium - tome 3 - Sylvain Runberg, Stieg Larsson et Man

millenium3 Dupuis - mars 2014 - 64 pages

Quatrième de couverture : 
La saga "Millénium" continue ! Ce premier volet de l'adaptation de "La fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette" se recentre sur le passé de Lisbeth Salander, dont l'histoire personnelle se recompose tel un puzzle, tandis que Mikael Blomkvist se lance, pour le compte de "Millénium", dans une nouvelle enquête sur le trafic d'êtres humains en Europe de l'Est et du Nord. Après un début d'idylle, leurs routes se sont séparées, mais pas pour longtemps. Le passé de Lisbeth ressurgit en faisant étrangement écho à l'enquête que mène Blomkvist et dont les ramifications vont le mener au coeur de l'histoire sombre et occultée de la Suède contemporaine.

Auteurs : Stieg Larsson, né en 1954, journaliste auquel on doit des essais sur l'économie et des reportages en Afrique, était le rédacteur en chef d'Expo, revue suédoise observatoire des manifestations ordinaires du fascisme. Il est décédé brutalement, en 2004, d'une crise cardiaque, juste après avoir remis à son éditeur les trois tomes de la trilogie Millénium.
Né en 1971 à Tournai d'une mère Belge et d'un père Français, ayant grandi dans le sud de la France, c'est en compagnie des Astérix, Batman et autres Spirou que Sylvain Runberg étanche sa soif de bulles, le tout entrecoupé de récits historiques et de romans divers, manière de titiller son imaginaire en devenir. Il passe son bac d'Arts Plastiques dans le Vaucluse avant d'obtenir une Maîtrise d'Histoire contemporaine à la faculté d'Aix en Provence, années étudiantes ponctuées de nombreux voyages en Europe et d'organisation de soirées musicales, du rock indépendant à la musique électronique. Sylvain Runberg évolue ensuite plusieurs années en librairie avant de rejoindre le monde de l'édition. Il déménage alors à Paris pour rejoindre les Humanoïdes Associés. Mais un fâcheux accident l'immobilise plusieurs mois durant l'année 2001. Il s'essaye alors à l'écriture durant sa convalescence et s'aperçoit que ça lui plait plus que de raison et décide de continuer. En 2004, Sylvain sort son premier album, « Astrid » avec Karim Friha. Suivent ensuite des projets aux univers variés : les « Colocataires » avec Christopher, série inspirée par ses années étudiantes aixoises, « Hammerfall », avec Boris Talijancic, saga médiévale fantastique ayant pour cadre la Scandinavie du VIIIe siècle et la série de science fiction « Orbital », réalisée avec Serge Pellé. 
Man (Manolo Carot) a vu le jour à Mollet del Vallès, dans la province de Barcelone, en 1976. Il commenca par réaliser des illustrations pour des jeux de rôles tels qu'Aquelarre et pour les couvertures de la revue spécialisée Lider, dont il fut également le directeur artistique. Man publia ses premières pages de B.D. chez La Cúpula, dans la revue érotique Kiss Comic. Durant plus de 6 ans, il publia des histoires comme "Universitarias", "Huesos y tornillos", recompilées par la suite en tomes et éditées aux États-Unis, en Allemagne et aux Pays-Bas. Chez le même éditeur, et avec son ami scénariste Hernan Migoya, il publia deux séries, "El hombre con miedo" et "Kung fu Kiyo". Épinglons les deux tomes d'Ari, "la salvadora del Universo", également réalisés avec Hernan mais publiés cette fois par Glénat Espagne. Man a collaboré à l'édition espagnole de la revue Playboy et a illustré des textes et des des ouvrages pédagogiques, des story-boards, des bandes dessinées pour la presse et des couvertures pour différentes revues d'actualité. Il est également professeur de bande dessinée durant ses loisirs.

Mon avis : (lu en septembre 2015)
Dans ce tome 3, le dessinateur (Man) a changé, cela ne se voit pas au premier coup d'oeil car la couverture reste dessinée par le dessinateur précédent (Homs)... seul le nom indiqué sur la couverture le signale. Je préférais le dessin de Homs. 

Ce tome correspond à la première partie de l'adaptation de "La fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette", le lecteur découvre un peu du passé de Lisbeth. Un couple de journalistes qui enquêtaient sur un réseau de prostitution de filles de l'Est est sauvagement assassiné et tout désigne Lisbeth comme la coupable idéale... Mikael Blomkvist est convaincu du contraire, il va tout faire pour le démontrer. L'ambiance et la noirceur de l'histoire est parfaitement rendue. L'adaptation est fidèle à l'original : Millenium reste ce fabuleux polar sombre et unique !

Extrait : 

9782800156606_p_2 9782800156606_p_3

9782800156606_p_4 9782800156606_p_5

Posté par aproposdelivres à 06:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


16 septembre 2015

Amazigh Itinéraire d'hommes libres - Mohamed Arejdal et Cédric Liano

9791090090378 Steinkis - avril 2014 - 160 pages

Prix Première bulle 2014 du festival BD d'Angers

Prix du Jury oecuménique Angoulême 2015

Quatrième de couverture :
"Majeur donc expulsable. Je suis un Maruecos et je ne peux rien faire pour changer ça. Un Maruecos clandestin et vous allez me renvoyer. Vous avez gagné. Je ne serai jamais artiste."
Amazigh signifie homme libre en berbère. Lors de son voyage vers l'Eldorado européen, Mohamed ne l'oubliera à aucun moment.

Auteurs : Mohamed Arejdal est né en 1984 à Guelmim, dans le sud du Maroc. Passionné de dessin et de sculpture, il expose même en amateur mais à 17 ans, il se déscolarise et tente une traversée clandestine vers les Canaries. Refoulé sur le sol marocain, il reprend des études pour obtenir son bac et intégrer l’Institut National des Beaux-arts de Tétouan. Il y découvre les actes d’installation et développe depuis une œuvre tournée vers l’Autre. L’un de ses projets a été sélectionné pour être présenté à la Biennale des jeunes artistes de la Méditerranée.
Cédric Liano est né en 1984 à Creil. Après des études de bande dessinée à Tournai en Belgique et plusieurs expériences de micro-éditions en Europe, Cédric part enseigner la BD à Tétouan, au Maroc, durant un an. C'est là qu'il fait la connaissance de Mohamed qui lui raconte son expérience de voyage clandestin. Il décide alors d'enregistrer scrupuleusement son récit et de le transmettre à travers ce roman graphique.

Mon avis : (lu en septembre 2015)
J'ai pris cette BD à la Bibliothèque pour son sujet d'actualité. Elle raconte l'histoire vraie de Mohamed Arejdal, il vit à Guelmim, une petite ville du sud du Maroc et à 18 ans, il décide de quitter le pays où il a grandi car il n'y voit aucun avenir. Il est décidé à partir en Europe. Il vole donc de l'argent dans la caisse du magasin de son père et avec son ami Boufouss, il compte rejoindre l'Europe en gagnant l'archipel des Canaries qui est espagnol. Mohamed a toujours aimé dessiner, avec un crayon et du papier, il nous raconte son périple avec toutes les embûches rencontrées.
Ce voyage est à la fois une histoire de migrant, une réflexion sur l'exil mais aussi un parcours initiatique pour Mohamed. Il lui aura permis de grandir, de prendre confiance à lui, après il sera bien décidé à prendre sa vie en main et à poursuivre ses études pour intégrer un jour une école d'art... 

Extrait : 

91LQ1Rj3idL

815CHS4EXWL

81CFt1qt4kL

81lnb3KfF8L

81CvmFFiKML

Amazigh_21

Posté par aproposdelivres à 06:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 septembre 2015

Les Crocodiles - Thomas Mathieu

crocodiles Le Lombard - octobre 2014 - 176 pages

Quatrième de couverture :
Thomas Mathieu illustre des témoignages de femmes liés aux problématiques comme le harcèlement de rue, le machisme et le sexisme ordinaire. Son travail s'inscrit dans un mouvement plus large de prise de conscience et d'une nouvelle génération de féministes qui utilisent internet pour réfléchir et informer sur des concepts tels le "slut-shaming" ou le "privilège masculin". Dans ses planches, les décors et les personnages féminins sont traités en noir et blanc de manière réaliste tandis que les hommes sont représentés sous la forme de crocodiles verts. Le lecteur ou la lectrice est invité à épouser le point de vue de la femme qui témoigne et à questionner le comportement des crocodiles particulièrement quand ils endossent le rôle stéréotypé de dragueurs/ prédateurs/dominants.
Auteur : Thomas Mathieu tient un blog depuis 2006, ouvert lors de ses études de bande dessinée à Saint-Luc à Bruxelles. Depuis, il a publié quelques bandes dessinées, des récits intimes de couples et de la fiction de mauvais genre. En parallèle, il continue d'expérimenter sur son blog et participe à de nombreux projet, comme la "digiteam" de « EspritBD », le feuilleton en ligne « Les Autres Gens » de Thomas Cadène ou encore le journal numérique « Mauvais Esprit » dirigé par James et Boris Miroir. Actuellement, il se consacre principalement à son tumblr « Projet Crocodiles » qui traduit sous forme de bande dessinée des témoignages de femmes liés au harcèlement de rue et au sexisme ordinaire en général.

Mon avis : (lu en juillet 2015)
J'ai découvert l'existence de cette BD grâce à la blogosphère en décembre dernier... Il était temps que je découvre cette BD témoignage ! Thomas Mathieu a recueilli des témoignages de femmes autour du harcèlement, du sexisme. Il a illustré ces témoignages en représentant les hommes sous forme de crocodiles verts. Dans cette BD, l'auteur conseille le lecteur de s'identifier aux femmes et la violence des "crocodiles" est édifiante. Dans le cas d'une agression, l'absence de réaction des témoins est également violent pour la victime...
Un sondage, fait sur des femmes de région parisienne et sorti au printemps dernier, disait que 100% des femmes utilisant les transports en communs ont subi au moins une fois dans leur vie du harcèlement sexiste ou une agression sexuelle. Cette BD est vraiment d'utilité publique et je conseille à chacun de la lire.
Après les témoignages, Thomas Mathieu donne des stratégies pour réagir en tant que victime ou en tant que témoins . C'est la meilleure façon de faire retourner les "Crocodiles" dans leur marigot... A eux d'avoir honte !

Autres avis : Enna, Mo 

Extrait : voir ici

 

Posté par aproposdelivres à 08:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 août 2015

Millenium - tome 2 - Sylvain Runberg, Stieg Larsson et José Homs

millenium2 Dupuis - novembre 2013 - 64 pages

Quatrième de couverture : 
Tout à son enquête sur le sort d'Harriet Vanger, disparue vingt ans auparavant, Mikael Blomkvist s'enfonce inexorablement dans les méandres de l'histoire de la famille Vanger, dont il exhume les vilains secrets, les hontes et les non-dits. Lisbeth Salander, qui l'a rejoint sur l'île, le seconde. Ensemble, ils réalisent que la disparition d'Harriet n'est peut-être que la partie visible d'un événement bien plus profond, et bien plus sombre. Partis à la recherche d'un fantôme, ils se retrouvent sur la piste sanglante, et bien réelle, d'un tueur psychopathe. Un puzzle terrible se reconstitue peu à peu sous leurs yeux, tandis que pèse sur eux une menace de plus en plus précise, d'autant plus redoutable que leur manque encore la pièce maîtresse d'un drame auquel la disparition d'Harriet est intimement liée...

Auteurs : Stieg Larsson, né en 1954, journaliste auquel on doit des essais sur l'économie et des reportages en Afrique, était le rédacteur en chef d'Expo, revue suédoise observatoire des manifestations ordinaires du fascisme. Il est décédé brutalement, en 2004, d'une crise cardiaque, juste après avoir remis à son éditeur les trois tomes de la trilogie Millénium.
Né en 1971 à Tournai d'une mère Belge et d'un père Français, ayant grandi dans le sud de la France, c'est en compagnie des Astérix, Batman et autres Spirou que Sylvain Runberg étanche sa soif de bulles, le tout entrecoupé de récits historiques et de romans divers, manière de titiller son imaginaire en devenir. Il passe son bac d'Arts Plastiques dans le Vaucluse avant d'obtenir une Maîtrise d'Histoire contemporaine à la faculté d'Aix en Provence, années étudiantes ponctuées de nombreux voyages en Europe et d'organisation de soirées musicales, du rock indépendant à la musique électronique. Sylvain Runberg évolue ensuite plusieurs années en librairie avant de rejoindre le monde de l'édition. Il déménage alors à Paris pour rejoindre les Humanoïdes Associés. Mais un fâcheux accident l'immobilise plusieurs mois durant l'année 2001. Il s'essaye alors à l'écriture durant sa convalescence et s'aperçoit que ça lui plait plus que de raison et décide de continuer. En 2004, Sylvain sort son premier album, « Astrid » avec Karim Friha. Suivent ensuite des projets aux univers variés : les « Colocataires » avec Christopher, série inspirée par ses années étudiantes aixoises, « Hammerfall », avec Boris Talijancic, saga médiévale fantastique ayant pour cadre la Scandinavie du VIIIe siècle et la série de science fiction « Orbital », réalisée avec Serge Pellé. 
Né en 1975 en Espagne, José Homs se revoit tout petit entouré de crayons et de papiers. Une vocation précoce : raconter des histoires en dessinant. Il passe par l'école Joso de Barcelone, ou il fait de grandes rencontres mais suit peu de cours. Il gagne très vite sa vie grâce au dessin : publicité, presse, design, graffiti... Sa carrière l'amène ensuite à devenir pendant deux ans le dessinateur de "Red Sonja". Mais les cadences et les contraintes du marché américain le laisse frustré. À la naissance de sa fille, il décide de chercher une collaboration qui corresponde mieux à ses inclinations premières... Il travaille aujourd'hui, ravi, sur "L'Angelus", une histoire de Frank Giroud.

Mon avis : (lu en août 2015)
J'avais lu le premier tome il y a déjà deux ans et j'ai été ravie retrouver Lisbeth Salander et Mickaël Blomkvist d'autant plus que je viens de commencer le nouveau Millenium... Même très bonne impression que pour le tome 1, l'adaptation est très fidèle au roman Le dessin très réussi, restitue parfaitement l'atmosphère de l'histoire avec ses côtés sombres et ses tensions... J'ai vraiment pris du plaisir à redécouvrir cette histoire prenante dans cette nouvelle interprétation. J'ai également emprunté les tomes 3 et 4 que je lirai très prochainement.

 

Extrait : 

9782800157771_p_3 9782800157771_p_4

9782800157771_p_5

 

Déjà lu de la même série :

88596558_p Millenium - tome 1

Posté par aproposdelivres à 16:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 août 2015

Dent d'ours - tome 3 - Werner - Yann et Henriet

9782800162904_1_75 Dupuis - mai 2015 - 48 pages

Quatrième de couverture :
25 avril 1945, un avion militaire allemand de reconnaissance arrive à se poser miraculeusement au coeur de Berlin, ville assiégée par les troupes russes. En émergent un haut gradé blessé et un pilote qui demandent à être conduits d'urgence au bunker d'Hitler. Ils en ressortent avec une mission aussi secrète que capitale pour le destin du IIIe Reich. Pour ce faire, le pilote, qui n'est autre que le Flugkapitän Hanna Reitsch, devra piloter l'aile volante révolutionnaire HO 229. Comme copilote, elle choisit Werner Zweiköpfiger, pilote presque aussi doué qu'elle et, accessoirement, pilote de l'US Air Force et espion américain dont la mission consiste à tuer Hanna ! Quinze ans plus tôt, Hanna, Werner et Max, un juif polonais, formaient un trio inséparable dont le rêve commun était de voler et qui s'était juré une amitié éternelle. Tout à la fois drame psychologique, aventure réaliste et histoire d espionnage, ce récit de Yann et Henriet se caractérise par le soin documentaire que les auteurs ont porté tant à la réalité historique qu'aux détails techniques des avions de la Seconde Guerre mondiale.

Auteurs : Yann Lepennetier, dit Balac ou Yann, est un auteur de BD. 
Après ses débuts dans la publicité et l’architecture, ce Marseillais s’est lancé dans la bande dessinée en 1974 en dessinant pour Spirou à Bruxelles où il habite désormais. 
Remercié par le journal pour dessins irrévérencieux, il avait noué des liens forts de franche camaraderie avec Conrad avec qui il a notamment réalisé les Innommables en 1980 et lancé la Tigresse blanche en 2005. 
Ses premiers scénarios l’avaient conduit dans l’univers de Franquin avec le Marsupilami en 1989 et de Gosciny avec Lucky Luke sans oublier son one-shot sur une aventure de de Spirou.
Il écrit depuis pour de nombreux dessinateurs comme Berthet (Pin Up, Yoni, les exploits de Poison Ivy), Simon Léturgie (Spoon White), Félix Meynet (les Eternels) avec ou encore Herval (Tiffany), René Hausman (Les Trois cheveux blancs, Le Prince des écureuils), Yslaire (Sambre), Joël Parnotte (Le Sang des Porphyre).
Sa production est très diversifiée, avec des séries humoristiques, voire la reprise de classique (Le Marsupilami, avec Batem, Lucky Luke, avec Morris, Kid Lucky avec Conrad (sous le pseudonyme commun Pearce) et Jean Léturgie). 
Sa série Narvalo dessinée par Erik Juszezak devrait voit son épilogue en 2008 avec un second tome en plus de 54 planches. Le Sang des Porphyres est prévu en 4 albums dont 2 sont parus. Son actualité est par nature riche. En 2008 il a sorti le 2ème tome de Tiffany et le 3ème des exploits de Poison Ivy.

Né le 15 février 1973, Alain Henriet nourrit dès son plus jeune âge ses appétits bédéphiles dans les Stranges qu'il achetait en occasion sur les marchés, mais également dans Mickey Magazine, puis dans diverses séries de chez Dupuis. Il s'inscrit à l'académie des beaux-arts de Liège. Ses premières publications arriveront à cette époque, il participera à l'aventure du magazine ''Brazil'' dans les trois numéros existants. 
À la même époque, toujours à l'académie de Liège, Alain gagne un concours de BD organisé par le journal de Spirou (deux planches publiées dans le numéro 3044), il se retrouve à jongler dans sa dernière année d’études entre la rédaction du journal (où il était en stage) et l'école. De là naîtront ses premières planches dans le journal de Spirou. 
En 1998, Alain est engagé à la rédaction de Spirou magazine comme correcteur et maquettiste. Il y travaille toujours, mais uniquement le mardi. C'est lors d'un festival qu'il rencontre Olivier Vatine. Celui-ci préfère la première version d'Une pizza à l'oeil à leur projet de S.F. Le soir même, ils décident de relancer la machine du tueur aux péripéties humoristiques. De là suivra la trilogie "John Doe "aux éditions Delcourt. La série finie, les protagonistes décident de prendre chacun leur envol. 
À cette même époque, Olivier Vatine cherchait un dessinateur pour la série "Golden Cup". Fort de leur collaboration sur John Doe, celui-ci propose la série à Alain. De là suivra la collaboration avec le scénariste Daniel Pecqueur et, par la suite, la rencontre avec Manchu (grand spécialiste de science fiction) pour les designs très réalistes des véhicules. 
Alain signera également avec les éditions Dupuis pour un album : "Pandora Box".
Aujourd'hui, il collabore avec Yann pour la série" Dent d'Ours" aux éditions Dupuis.

Mon avis : (lu en juillet 2015)
Ce troisième épisode clôture la fin du premier cyclede la série. La fin de la guerre est proche, en avril 1945, Hanna réussi à poser son avion de reconnaissance au coeur de Berlin, elle doit rencontrer le Fürher qui lui confie une mission capitale pour l'avenir du pays... 
Le scénario est toujours aussi palpitant, il y a toujours des flashbacks sur l'enfance d'Hanna, Max et Werner pendant la montée du nazisme qui donnent toute sa force et sa profondeur au récit. Ce dernier épisode du cycle nous réserve même en conclusion un retournement inattendu et surprenant...

Pour apprécier au mieux cette conclusion, il faudrait que j'emprunte de nouveau les 3 tomes de la série à la bibliothèque et les relire dans la continuité. (Il y a plus d'un et demi entre ma lecture du 1er tome et celui-ci, c'est un peu long pour tout apprécier...) 
Il reste à éclaircir de nombreuses zones d'ombre et cela augure de bonnes choses pour les futurs épisodes que je lirai certainement.

Extrait : 

9782800162904_p_2  9782800162904_p_3

9782800162904_p_4 9782800162904_p_5

Déjà lu de la même série :

92014366 Dent d'ours - tome 1 : Max  9782800160078_1_75 Dent d'ours - tome 2 : Hannah

Posté par aproposdelivres à 07:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


28 juillet 2015

Les amandes vertes, Lettres de Palestine - Anaële et Delphine Hermans

les amandes vertes Warum - janvier 2011 - 120 pages

Quatrième de couverture :
Au printemps 2008, Anaële Hermans quitte la Belgique pour s'installer à Bethléem. Elle part y travailler comme volontaire auprès de jeunes Palestiniens. Pendant ce séjour, elle échange de nombreuses lettres avec sa soeur, Delphine, restée à Liège. Les deux soeurs se disent complémentaires : Anaële aime raconter des histoires, et Delphine dessine. Douze lettres composent cet album, au long duquel nous suivons Anaële de check-point en mariages, sur les plages d'Israël et sous les miradors, explorant ces deux mondes si proches et si lointains. Un témoignage intime, atypique et rafraîchissant.

Auteurs : Anaële & Delphine vivent en Belgique et font toutes deux de l'animation... L'une dans l'animation graphique (le dessin animé) et l'autre dans l'animation socio-culturelle.

Mon avis : (lu en juillet 2015)
Anaële et Delphine sont soeurs, l'une écrit, l'autre dessine. Lorsqu'Anaële est partie travailler 10 mois à Bethléem comme volontaire auprès de jeunes Palestiniens, elles ont eu l'idée de raconter ce séjour à travers des lettres qu'elles échangeaient entre la Palestine et la Belgique. Un témoignage intéressant sur le quotidien d'Anaële en Palestine, sur ses rencontres et sur son travail de Volontaire, sur la situation politique en 2008.

Ayant déjà déjà lu et beaucoup aimé Chroniques de Jérusalem de Guy Delisle, je n'ai pas pu m'empêcher de faire la comparaison entre les deux bandes dessinées et même si j'ai bien apprécié j'ai trouvé celle de Guy Delisle plus documentée. 

Extrait : 

9782915920581_p_1 9782915920581_p_2

9782915920581_p_3 9782915920581_p_4

9782915920581_p_5 9782915920581_p_6

9782915920581_p_7 9782915920581_p_8

9782915920581_p_9


Posté par aproposdelivres à 06:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 juillet 2015

Cet été-là - Jillian Tamaki et Mariko Tamaki

Couv_216607 Rue de Sèvres - avril 2014 - 317 pages

Quatrième de couverture :
Rose et Windy se connaissent depuis l’enfance. Elles se retrouvent chaque été au lac Awago où leurs familles louent des cottages. Cet été là, elles ont 13 ans et 11 ans et demi, passent leurs journées à se baigner, à faire des barbecues en famille et regardent des films d’horreur en cachette. Mais surtout, elles partagent les mille questions de l’entrée dans l’adolescence. Une étroite différence d’âge, suffisante à cet étape charnière pour que leurs préoccupations diffèrent : Rose suit avec beaucoup d’intérêt les démêlés d’un groupe d’ados plus âgés, Windy aime encore jouer. Chacune d’elle se débat en parallèle avec ses problématiques familiales. Une plongée toujours fine et juste dans l’adolescence.

Auteurs : Mariko Tamaki est une romancière et musicienne canadienne. Outre Skim, célèbre roman graphique qu'elle avait déjà co-écrit avec Jillian Tamaki, elle a aussi publié des essais et des oeuvres de fiction, dont le roman pour jeunes adultes (You) Set Me on Fire. Son court-métrage, Happy 16th Birthday Kevin, a été diffusé pour la première fois au festival Inside Out de Toronto en mai 2013.
Jillian Tamaki est une illustratrice et dessinatrice canadienne installée dans le quartier de Brooklyn, à New York. Elle est l'auteur de deux livres dont Skim, avec Mariko Tamaki, et de la bande dessinée SuperMutant Magic Academy diffusée en ligne.

Mon avis : (lu en juillet 2015)
Rose et Windy se retrouvent chaque année pour les vacances d'été au lac Awago. Leurs familles respectives louent des petites maisons. Cet été là, Rose a 13 ans et Windy 11 ans, elles sont très complices et passent leurs vacances en échappant aux parents... Baignades, ballades et jeux sont leurs activités préférées, elles visionnent également des films d'horreur en cachette ! Elles sont à des âges charnières et leurs intérêts et questionnement ne sont plus toujours en phase. Rose est devenue une jeune adolescente qui commence à s'intéresser aux activités d'adolescents plus âgés, elle est aussi troublée par le comportement de ses parents, sa mère est déprimée. Windy, 11 ans, est encore une enfant attirée par les jeux ou les bonbons et les glaces... 
Des sujets importants comme les relations entre adolescents, l'éveil à la sexualité, les relations parents-enfants ou la dépression sont traités avec délicatesse. 
Les dessins en noir et blanc sont très réussis et les textes très justes et sensibles. Un très joli moment de lecture !

Extrait : 

PlancheA_216607

140515175208_0003-e1400170070872

140515175208_0004-e1400169999331

 This-One-Summer-181

cet-c3a9tc3a9-lc3a0-p37

cet-c3a9tc3a9-lc3a0-p225

 

 

Posté par aproposdelivres à 06:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

17 juillet 2015

Mamette, Tome 3 : Colchiques - Nob

mamette Glénat - octobre 2008 - 48 pages

Quatrième de couverture :
Les nouvelles aventures tendres et drôles d'une mamie pas comme les autres ! Qui a dit que la vie des vieilles dames était ennuyeuse ? Pas Mamette en tout cas. Il faut dire qu'elle a beaucoup à faire pour remonter le moral de ceux qui l'entourent ! Entre son grand fiston qui vient d'être licencié, le petit Maxou qui a des problèmes à l'école, Madame Vidal qui a la grippe, sans oublier la cynique Mademoiselle Pinsec qui se met à lire des romans d'amour, rien ne tourne rond en ce moment. Mais dans la grisaille de l'automne, c'est toujours dans le coeur de Mamette que l'on peut trouver du soleil ! Entre drôlerie et émotion, retrouvez le troisième tome des aventures de Mamette, une série pour les jeunes et les moins jeunes, à dévorer de 8 à 88 ans.

Auteur : Nob fait son entrée dans le magazine Tchô! après avoir remporté le concours jeunes talents organisé par les éditions Glénat. Il crée les aventures de Bogzzz, puis devient rédacteur en chef du journal en 2003. L'année suivante, il lance Mon ami Grompf dans le mensuel D-Lire en poursuivant ses activités dans Tchô! Nob trouve l'inspiration et le temps pour mettre en scène l'adorable Mamette, une mamie douce et sucrée, comme les choux à la crème dont elle raffole. Autour de ce personnage, Nob a également créé Les Souvenirs de Mamette et La Cuisine de Mamette. Réside à dans les Pyrénées.

Mon avis : (lu en juin 2015)
Encore un nouvel épisode de la BD Mamette que j'aime de plus en plus retrouver. Cette petite grand-mère est si touchante et si amusante... Toujours prête à rendre service à ces proches, le mercredi après-midi, elle garde toujours le petit Maxou qui l'initie aux techniques modernes (téléphone portable, musique mp3...). Le fils de Mamette est au chômage et toujours célibataire, elle fait tout son possible pour l'aider. Sinon, Mamette découvre également que les romans d'amour sont à la mode chez ses copines !
Entre rires et larmes d'émotion, le lecture de cette BD est toujours agréable et réjouissante.

Extrait : 

mamette,-tome-3---colchiques-746022

Resize_of_pvwMAM3Cirque1

Déjà lu du même auteur :

mamette_4  Tome 4 : Entre ciel et terre 103061793 Tome 5 : La fleur de l'âge

mamette,-tome-2---l-age-d-or-96242-250-400 Mamette, Tome 2 : L'âge d'or

Posté par aproposdelivres à 06:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

10 juin 2015

Un amour exemplaire - Daniel Pennac et Florence Cestac

un amour exemplaire Dargaud - avril 2015 - 64 pages

Quatrième de couverture :
Quand il était gosse, Daniel Pennac passait ses vacances à La Colle-sur-Loup, sur la Côte d'Azur. Soleil, figuiers et grande treille sous laquelle on joue à la pétanque. C'est là qu'avec son frère Bernard il fait la rencontre de Jean et Germaine : lui, grand chauve façon héron ; elle, maigre, rose et rieuse. Toujours de bonne humeur, ils intriguent avec leur joie de vivre. Pas d'enfants, pas de boulot, Jean et Germaine vivent un amour sans intermédiaire, un amour sédentaire, un amour exemplaire !

Auteurs : Daniel Pennac est né, en 1944, au Maroc, à Casablanca, dans une famille de militaires. Il a passé son enfance au gré de garnisons en Afrique et en Asie du Sud-Est, avant d'obtenir, à Nice, une maîtrise de lettres et d'opter pour l'enseignement. Professeur de français, il est autant connu pour ses romans pour adultes que pour enfants. 
Florence Cestac est un grand nom de la bande dessinée franco-belge. Fondatrice des éditions Futuropolis en 1975 et créatrice du personnage d'Harry Mickson, elle collabore également aux débuts de magazines cultes, tels que ‘Pilote', ‘L'Écho des savanes' ou encore ‘Charlie Mensuel', et travaille avec de nombreux auteurs et scénaristes.

Mon avis : (lu en juin 2015)
Lorsque Daniel Pennac était enfant, il passait ses vacances sur la Côte d'Azur et il a fait la rencontre de Jean et Germaine, un vieux couple, drôlement assorti qui vivait d'amour et de rien d'autre : "Sans travail, sans enfant pour les séparer". Ils vivaient d'un amour exemplaire. Daniel est curieux et aux cours de ses différentes vacances il va découvrir qui sont vraiment Jean et Germaine.
Des années plus tard, Daniel Pennac demande à Florence Cestac d'illustrer ses souvenirs d'enfance au côté de Germaine et Jean. Ces souvenirs sont plein de surprises, d'humour et de tendresse.
Je ne suis pas fan du dessin de Florence Cestac, mais en lisant cette BD, on entend parfaitement Daniel Pennac raconter cette belle histoire à travers les bulles et on oublie le dessin...

Extrait :

un-amour-exemplaire-daniel-pennac-florence-cestac-dargaud-5 

un-amour-exemplaire-daniel-pennac-florence-cestac-dargaud-9

un-amour-exemplaire-daniel-pennac-florence-cestac-dargaud-10

 

 

Posté par aproposdelivres à 09:35 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

10 avril 2015

Un Océan D'amour - Lupano et Panaccione

BDFestival

Couv_227927 Delcourt - octobre 2014 - 224 pages

Quatrième de couverture :
Chaque matin, Monsieur part pêcher au large des côtes bretonnes. Mais ce jour-là, c'est lui qui est pêché par un effrayant bateau-usine. Pendant ce temps, Madame attend. Sourde aux complaintes des bigoudènes, convaincue que son homme est en vie, elle part à sa recherche. C'est le début d'un périlleux chassé-croisé, sur un océan dans tous ses états. Une histoire muette avec moult mouettes.

Auteurs : Wilfrid Lupano est né à Nantes en 1971, mais c'est à Pau qu'il passe la plus grande partie de son enfance. Une enfance entourée des BD de ses parents, même si c'est surtout à une pratique assidue du jeu de rôle qu'il doit son imaginaire débridé et son goût pour l'écriture. Plus tard, il travaille dans les bars pour financer ses études – un peu de philo et une licence d'anglais –, il y rencontre deux futurs amis et associés, Roland Pignault et Fred Campoy. Ensemble, ils réalisent un western humoristique, Little Big Joe (Delcourt), dont le premier tome paraît en 2001. Il récidive avec Virginie Augustin et Alim le tanneur, un récit fantastique en quatre tomes, qu'il termine en 2009. Entre-temps, sa carrière est lancée, et il enchaîne les titres : L'assassin qu'elle mérite, L'Homme qui n'aimait pas les armes à feu, Le Singe de Hartlepool, Azimut... En 2014, Wilfrid Lupano obtient le Fauve du meilleur polar avec Ma Révérence.
Grégory Panaccione est diplômé de l'Académie des beaux-arts de Paris. Après une première expérience en tant qu'illustrateur, il se lance dans l'animation, notamment sur le film Corto Maltese. Également réalisateur de dessins animés chez Jean Chalopin.

Mon avis : (lu en avril 2015)
Voilà une histoire sans parole, une histoire d'amour et d'océan... En Bretagne, chaque matin le pêcheur doit se lever pour aller travailler. Son premier geste avant de sortir de son lit, mettre de grosses lunettes. Puis il va prendre le petit-déjeuner que son épouse, déjà prête, lui a préparé. Puis c'est l'heure de la douche et le départ vers le port. Dehors, il fait encore nuit, le pêcheur rejoint son petit bateau pêche avec à la main sa boîte avec son casse-croûte. La pêche est difficile, pour espérer pêcher de beaux poissons, le bateau doit s'éloigner du bord de la côte. Il va alors rencontrer un bateau bien plus gros que lui et se retrouver dans ses filets... Au port, la disparition du bateau attriste tout le monde, son épouse ne croit pas à sa mort et décide de partir à sa recherche... Le lecteur va suivre en parallèle les péripéties incroyables de Monsieur et de Madame...
Cette lecture muette nous oblige à nous plonger totalement dans chacun des dessins pour en pêcher tous les détails et suivre les avaentures du pêcheur et sa bretonne... Une histoire captivante, pleine d'humour et de poésie avec des mouettes et des sardines !

Nos deux héros ont un look assez caricatural : Petit, chauve avec des grandes oreilles et de grosses lunettes pour Monsieur, grande et forte bretonne avec une petite coiffe bigouden pour Madame, le couple semble mal assortie mais leur amour mutuel est infini !

Merci à PriceMinister pour cette opération "La BD fait son festival"

Extrait : 

1592_P1 1592_P2

1592_P3 1592_P4

1592_P5   1592_P6

1592_P7 1592_P8

1592_P9

  Challenge Petit Bac 2015 
98438537_o
Géographie (3)

Challenge 7% Rentrée Littéraire 2014 
challengerl2014_150
39/42

Posté par aproposdelivres à 08:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,