20 novembre 2010

Je me suis laissée tenter...

Ces derniers jours, je me suis laissée tenter par un Challenge et un Swap !

dafi_d10

Challenge Christmas - Défi Noël

challenge_christ10

Ce Challenge est organisée par Evy, il s'agit de lire un livre (ou plus si vous en avez envie, le nombre n'est bien évidemment pas limité !) sur le thème de Noël et en écrire un petit billet sur votre lecture ! Tous les livres sont acceptés : polars, romans historiques, chick-lit, contes, classiques, etc. du moment qu'ils soient en rapport avec le thème de Noël ! Ce défi se terminera le 31 décembre 2010 !

  Swap Marque Page

swap_marque_page

Ce Swap est organisé par Galleane sur le Forum de Livraddict

Le but est donc d'envoyer des marque pages à votre futur à une personne. Il s'agira d'en offrir 7 (un pour chaque jours de la semaine). Pour cela vous pouvez les acheter, les récupérer en librairie, les réaliser sur ordinateur bref vous faites comme vous le souhaitez.
En plus vous devrez réaliser un huitième et dernier MP entièrement fait main soit en le dessinant, en faisant un collage... Il n'a pas besoin d'être compliqué.

Les inscriptions se font à partir du 11/11/2010  et se terminerons le 20 novembre (c'est à dire aujourd'hui).
Vous aurez jusqu'au 15 décembre pour faire/acheter les MP et les envois se feront du 16 au 25 décembre
.

Posté par aproposdelivres à 06:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


15 novembre 2010

Aproposdelivres fête ses 2 ans !

Mon blog fête aujourd'hui ses 2 ans !

Que cela passe vite...

2_ans_blog_xx

Je prends vraiment beaucoup de plaisir à faire vivre ce blog.
Durant la première année, j'avais été plutôt spectatrice de la blogosphère...
Lors de cette deuxième année, j'ai participé à de nombreux Challenges (pas toujours facile de résister..., c'est l'occasion de faire des nouvelles lectures ! )

coeur_vs3 challenge_100_ans_article_300x225a_lire_et_a_manger logo_challenge_ABClogo_coup_de_coeur_polar_oiseaux_coeur lire_et_cin_ma challenge_caprice 1pourcent2010 challenge_maigret Viking_Lit 

et j'ai découvert les Swaps (expériences vraiment très sympas !).

swap_saint_patrick swap_in_follies swap_scandinavia Swap_Frissons_NB

Je suis toujours surprise de voir que je reçois des visites du monde entier.

Merci à toutes et tous de participer à la vie de A propos de livres...

Et c'est reparti pour une nouvelle année !

Posté par aproposdelivres à 07:04 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 octobre 2010

Je me souviens… - Boris Cyrulnik

je_me_souviens_x je_me_souviens

L’esprit du temps – mars 2009 - 80 pages

Odile Jacob – mars 2010 – 83 pages

Quatrième de couverture :
"Ça fait soixante-quatre ans que je n'ai rien pu dire, c'est la première fois que je le fais. Je me rappelle, j'habitais ici. Et puis un jour, ou plutôt une nuit - c'était tôt le matin quand j'ai été arrêté -, la rue a été barrée de chaque côté par des soldats en armes. C'étaient des Allemands, mais j'ai été arrêté par la police française. Il y avait des camions en travers de la rue et puis, devant la porte, une traction avant avec des inspecteurs en civil, des inspecteurs français qui étaient là pour arrêter un enfant de six ans et demi !".

Boris Cyrulnik évoque, dans ce livre très personnel, son enfance, son arrestation, son évasion et surtout l'insoumission aux hommes et aux idées.

Auteur : Boris Cyrulnik est neuropsychiatre et directeur d'enseignement à l'université de Toulon. Il est l'auteur d'immenses succès, notamment Un merveilleux malheur, Les Vilains Petits Canards et Autobiographie d'un épouvantail.

Mon avis : (lu en octobre 2010)
Dimanche dernier, j’ai regardé l’émission de La Grande Librairie sur France 5, Boris Cyrulnik était l’un des invités pour son nouveau livre et le lendemain, je vois ce petit livre à la bibliothèque et comme j’y étais de permanence, dans les moments sans lecteur, j’ai commencé à le lire, et je n’ai pas pu le lâcher.

A partir de son expérience personnelle, Boris Cyrulnik s'interroge sur le travail de mémoire. Plus de soixante après, il revient sur les traces de son enfance. Il lui reste certains souvenirs très précis des évènements qu'il a vécu alors qu'il avait 5 ans ou 6 ans ½. Boris Cyrulnik est devenu orphelin à 5 ans, son père a été déporté en 1942, sa mère également un an plus tard. Boris sera caché par de nombreuses familles d'accueil dont il ne garde très peu de souvenirs. Il est arrêté le 10 janvier 1944 et emmené dans une synagogue. Il nous raconte avec beaucoup de précision son incroyable évasion. Il se rappelle être un petit garçon rebelle, qui ne faisait pas une confiance aveugle aux adultes, il ne s'est pas fait piéger par une boîte de lait Nestlé ou une couverture. Boris Cyrulnik se rend compte que certains de ses détails extrêmement précis ont été réarrangés par la mémoire, ceux qui font souffrir ont été gommés, mais l'histoire reste cohérente.

Un témoignage très fort et émouvant sur l’enfance de Boris Cyrulnik.

Extrait : (page 15)
Je me souviens… C’était près de chez moi, rue de la Rousselle, il y avait une grande porte, une sorte d’arc de triomphe et, venant du pont de la Garonne, l’armée allemande qui défilait. Je les trouvais très beaux avec leurs uniformes, leurs chevaux, il y avait aussi de la musique. Comme elle ne pouvait pas passer sous la porte, la troupe se séparait en deux puis se reformait juste après. Je trouvais ça tellement beau que je ne comprenais pas pourquoi tout le monde pleurait autour de moi.
C’était l’entrée des Allemands à Bordeaux.
J’ai vécu un paradoxe : pour moi, enfant de cinq ans, ce jour était un jour de fête, un jour magnifique, tandis que tous les adultes vivaient un cauchemar. La mémoire traumatique est très particulière. Ce n’est pas une mémoire normale. Elle transforme, elle amplifie, elle minimise. Au plus profond de nous, il existe une trace extrêmement précise – plus encore que les archives -, mais ensuite, pour rendre cohérent le souvenir, on arrange le pourtour. On prend bien conscience de cela dans le cas d’un traumatisme. S’il y a trauma, c’est que le réel est invraisemblable, que les évènements défient l’humanité. Alors, pour rendre le trauma cohérent, reviennent des souvenirs extrêmement précis, la couleur, le mot, le son, l’odeur, gravés dans le marbre et, autour d’eux, un halo imprécis d’arrangement du souvenir.

Posté par aproposdelivres à 06:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 octobre 2010

Read-A-Thon, c'est terminé...

RAT_9_10_10_2010

C'est le jour J, la deuxième édition du Read-A-Thon.

Le départ sera donné à 10h00, et je partirai pour
un Marathon de 12 heures de lecture !

le_gar_on_en_pyjama_ray_ Le garçon en pyjama rayé - John Boyne  (186 pages)  (lu)

la_m_canique_du_coeur La Mécanique du Coeur - Mathias Malzieu (178 pages) (lu)

PAUSE Déjeuner

la_vie_de_ma_m_re La vie de ma mère ! - Thierry Jonquet (147 pages) (lu)

il_a_jamais_tu__personne_mon_papa Il a jamais tué personne, mon papa - Jean-Louis Fournier (143 pages) (lu)

vivement_l_avenir Vivement l'avenir - Marie-Sabine Roger (302 pages) (lu)

les_fautes_de_Lamm__Bouret Les fautes de Lammé Bouret - Jean Failler (114 pages) (lu)

les_bruines_de_Lanester Les bruines de Lanester - Jean Failler (175 pages) (lu)

lulu_femme_nue_tome1 Lulu Femme Nue 1er livre -  Étienne Davodeau (BD - 77 pages) (lu)

lulu_femme_nue_tome2 Lulu Femme Nue 2ème livre -  Étienne Davodeau (BD - 78 pages) (lu)

blue_cerise1_amos Blue cerise - Octobre : Amos - Sigrid Baffert (59 pages) (lu)

blue_cerise1_satya Blue cerise - Octobre : Satya - Jean-Michel Payet (63 pages) (lu)

blue_cerise1_violette Blue cerise - Octobre : Zik - Maryvonne Ripert (55 pages) (lu)

PAUSE Dîner

blue_cerise1_zik Blue cerise - Octobre : Violette - Cécile Roumiguière (57 pages) (lu)

un_secret Un secret - Philippe Grimbert (192 pages) (lu)

la_fille_du_docteur_Baudoin La fille du Docteur Baudouin - Marie-Aude Murail (108 pages lues /260 pages)

RAT_logo

Un grand merci à tous et toutes pour les nombreux encouragements que je reçois depuis ce matin !
Cela fait super plaisir. Et pour le moment, le RAT se passe super bien !
Le choix des livres y est certainement aussi pour beaucoup.

C'est fini pour aujourd'hui, il faudra les jours prochains que je fasse les billets de tous ces livres lus...

Posté par aproposdelivres à 22:18 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 août 2010

Challenge du 1% littéraire 2010

1pourcent2010

Je viens de m'incrire au Challenge du 1% littéraire 2010 organisé cette année par cette année par Schlabaya, il s'agit de lire au moins 1% des 701 sorties littéraires prévues cet automne.
Soit au moins 7 livres...

J'ai déjà lu  : Desert Pearl Hotel - Pierre-Emmanuel Scherrer
et j'ai déjà dans ma PAL : Une affaire conjugale - Eliette Abécassis

Et j'ai très envie de découvrir : L'amour est une île - Claudie Gallay
                                          Le coeur régulier - Olivier Adam
                                          Passé sous silence - Alice Ferney
                                          Ouragan - Laurent Gaudé
                                          Le septième fils - Arni Thorarinsson

et bien sûr mes lectures vont évoluer en fonction des futures critiques !

Posté par aproposdelivres à 16:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


06 juillet 2010

La bibliothèque de l'été

Les grilles de programme des radios sont passées à la mode "été"...
Depuis le début de la semaine, j'ai découvert cette nouvelle émission sur Europe 1 : La Bibliothèque de l'été, proposée par Catherine Frot du lundi au vendredi de 14h30 à 15h.

Cette semaine, Anna Gavalda nous lit des extraits de son premier roman, "Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part".

Il est possible de réécouter les émissions : Voir plus d'informations sur le site de l'émission

HEADER_FROT_BIBLIOTHEQUE_E1_MATIN_ETE2010_992x140

Posté par aproposdelivres à 20:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

28 juin 2010

Brèves de Football – Renaud Dély

Livre lu dans le cadre du Partenariat avec Blog-O-Book et François Bourin Éditeur

br_ves_de_football François Bourin Éditeur – mai 2010 – 270 pages

Présentation de l'éditeur :
Les joueurs de foot ne se contentent pas de jongler avec le ballon, ils jonglent aussi avec les mots, malaxent la syntaxe, pétrissent la langue, jouent avec les phrases, maltraitent la grammaire. Du vestiaire au plateau de télévision, du comptoir de bistrot au canapé du salon, les stars du ballon rond, les entraîneurs, les commentateurs et les spécialistes autoproclamés du football multiplient les aphorismes et les mots d'esprit. Passionné par ce sport, Renaud Dély propose ici une anthologie réjouissante de ces brèves étonnantes, drolatiques ou absurdes.

Auteur : Rédacteur en chef de la matinale de France Inter, Renaud Dély a publié de nombreux ouvrages dont Besancenot, l'idiot utile du sarkozysme (2009). Ancien participant à l'émission "On refait le match", il collabore régulièrement à So foot.

Mon avis : (lu en juin 2010)
J'ai reçu ce livre le lendemain de la défaite et l'humiliation des Bleus, c'était tout à fait de circonstance. Ce livre ne se lit pas en continue, mais se feuillette ce sont de petites phrases de footballeurs, d'entraineurs, de journalistes, d'auteurs, cinéastes... avec en dessous de chacune, un commentaire de l'auteur. Un drôle de mélange... Certaines phrases sont justes et très bien vu, d'autres sont drôles ou pitoyables.
Ce livre a été mis en vente juste avant le début de la Coupe du Monde pour surfer avec l'engouement des pro-foot, malgré cela, je l'ai lu avec amusement.
Je regrette qu'il manque souvent le contexte dans lequel chacune des phrases ont été dites.

Merci à Blog-O-Book et François Bourin Éditeur pour la découverte de ce livre.

Quelques extraits :

« Le football est le reflet de notre société. Regardez bien l'expression d'un joueur sur le terrain, c'est sa photographie dans la vie. » Aimé Jacquet

« Le football est un miracle qui a permis à l'Europe de se détester sans se détruire. » Paul Auster

« Il y a toujours quelque chose à retenir d'un médiocre match de football : une talonnade, un tir... On lit un livre raté avec la conviction que le suivant sera meilleur. » Bernard Pivot

Posté par aproposdelivres à 20:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

21 juin 2010

C'est l'été !

van_gogh
Van Gogh - Les blés jaunes

Nuits de juin

L’été, lorsque le jour a fui, de fleurs couverte
La plaine verse au loin un parfum enivrant ;
Les yeux fermés, l’oreille aux rumeurs entrouverte,
On ne dort qu’à demi d’un sommeil transparent.

Les astres sont plus purs, l’ombre paraît meilleure ;
Un vague demi-jour teint le dôme éternel ;
Et l’aube douce et pâle, en attendant son heure,
Semble toute la nuit errer au bas du ciel.

Victor Hugo, Les rayons et les ombres

Posté par aproposdelivres à 09:04 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

30 avril 2010

Hommage à Denis Guedj

Denis Guedj est un auteur que j'ai découvert avec son célèbre Théorème du perroquet et j'ai également déjà lu Les Cheveux de Bérénice et Zéro ou les cinq vies d'Aémer (avant l'existence de ce blog).

Je vous propose de lui rendre hommage en découvrant son œuvre, en lisant au moins un livre de Denis Guedj durant les 2 mois prochains.

hommage_denis_guedj

L’écrivain et mathématicien Denis Guedj, professeur d’histoire et d’épistémologie des sciences mais aussi comédien et scénariste, est mort samedi à l’âge de 69 ans, a annoncé sa famille.

Né en 1940 à Sétif (Algérie), il est l’auteur de nombreux essais et romans mettant en scène les sciences, les mathématiques et leur histoire. Il a collaboré au quotidien Libération jusqu'à 1997, écrivant des chroniques qui ont été rassemblées dans l’ouvrage La gratuité ne vaut plus rien (Le Seuil 1997).

Denis Guedj a atteint la notoriété en 1998 avec la publication de son roman Le Théorème du perroquet (Seuil), une odyssée sur l’origine et la petite histoire des mathématiques. Dans ce livre entre récit d’aventure et polar, il fait revivre la naissance des mathématiques, les lieux où elles ont été créées. On y apprend par exemple que les «chiffres arabes», de 1 à 9, ne sont pas si arabes que cela…

Il a aussi publié en 2000 Le Mètre du monde (Seuil) dans lequel il raconte comment le système métrique décimal s’est imposé pendant la Révolution française.

En 2005, il a publié un roman sur l’invention du zéro, à travers la vie de cinq femmes, à cinq époques différentes dans Zéro (Robert Laffont), et en 2007, chez le même éditeur Villa des hommes dans lequel il fait se rencontrer en 1917 dans un hôpital psychiatrique un vieux mathématicien allemand célèbre et un jeune soldat français.

Au cinéma, il a notamment écrit et réalisé une fiction documentaire La vie, t’en as qu’une en 1978. Il était enseignant à l’université Paris VIII.

(Source AFP)

Bibliographie :

  • La Méridienne (1987)

  • La Révolution des savants (1988)

  • L'Empire des nombres (1996)

  • La Gratuité ne vaut plus rien et autres chroniques mathématiques (1997)

  • Le Théorème du Perroquet (1998)

  • Génis ou le Bambou parapluie (1999)

  • Le Mètre du monde (2000)

  • La Bela - Autobiographie d'une caravelle (2001)

  • One Zero Show - Du point à la ligne (2001)

  • Les Cheveux de Bérénice (2003)

  • Zéro ou les cinq vies d'Aémer (2005).

  • Villa des hommes (2007)

  • Les mathématiques expliquées à mes filles (2008)

Je me propose donc de recenser toutes vos lectures régulièrement, il vous suffira de venir les signaler ici ou en utilisant "Contacter l'auteur" de mon blog lors de la parution de vos billets.

J'espère que vous serez nombreux à vous joindre à cet hommage et à diffuser l'information autour de vous. Merci d'avance.

Voir le 1er bilan de cet hommage... je propose de prolonger l'hommage jusqu'à fin septembre

Déja lu du même auteur :  guedj_le_theoreme_ Le Théorème du perroquet    

Posté par aproposdelivres à 13:18 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 avril 2010

Les tribulations d'une caissière – Anna Sam

les_tribulations tribulations_GC

les_tribulation_p1 les_tribulations_p

Stock – mars 2008 – 191 pages

Éditions de la Loupe - février 2009

Succès du livre éditions - février 2009

LGF – avril 2009 – 185 pages

Présentation de l’éditeur :

Que voit-on du monde et des gens quand on les voit du point de vue d’une caissière de grande surface ? Que sait-elle de nous en voyant ce que nous achetons, ce que nous disons, les questions que nous posons ? Le passage en caisse est en réalité un moment très particulier. À tort, nous pensons que tout est neutre dans cette opération et nous ne nous surveillons pas. La caissière est pour nous un regard aveugle, à la limite elle est elle-même une machine. Nous nous montrons donc comme nous sommes. Et lorsque la caissière s’appelle Anna Sam, qu’elle est titulaire d’une licence de lettres et qu’elle n’a pas les yeux dans la poche de sa blouse, elle saisit sur le vif nos petits mensonges, nos petites lâchetés, nos habitudes plus ou moins bizarres, et elle en fait un livre qui ne ressemble à aucun autre.

Auteur : Anna Sam a vingt-huit ans, elle est titulaire d’une licence de lettres modernes et a travaillé plusieurs années dans la grande distribution.

Mon avis : (lu en avril 2010)

Un livre qui se lit facilement et rapidement, c'est un blog qui a été repris dans un livre.

C'est un recueil d'anecdotes que vit une caissière à longueur de journées... C'est le style d'un blog avec beaucoup d'humour, on découvre la réalité du travail de caissière, les conditions de travail, les clients désagréables qui oublient que la caissière est aussi une personne !

Après cette lecture, au supermarché, je ne regarderai plus de la même façon la caissière et les autres clients...

les_tribulations_BD

Une adaptation en bande dessinée a été faite par Akita et Wol.

tribulation_BD_1   tribulation_BD_2

Extrait : (page 11)

Félicitations ! Vous avez enfin décroché un entretien et vous avez même été embauchée.

Bienvenue dans la belle famille de la grande distribution. Vous voici donc devenue caissière... pardon ! Hôtesse de caisse. Vous vous sentez tout de suite beaucoup plus sexy, non ? L'entretien d'embauche n'aura duré que quelques minutes histoire de vous faire répéter ce qu'il y a déjà sur votre CV et de vous demander un RIB.

Des tests psychotechniques ? Un peu de calcul mental ? Et puis quoi encore ? !... Pourquoi pas un test de graphologie ! Vous devenez caissière, pas notaire !

C'est votre premier jour...

et déjà il va falloir être rentable. Alors pas de temps à perdre. Formation sur-le-champ. Pas de panique. Une «ancienne» va vous prendre sous son aile au moins... un quart d'heure ou... une matinée, si c'est votre jour de chance, ou... deux jours, si vous avez un responsable sympa (ça existe encore, je vous le jure). Il n'y a aucune règle.

On commence par le tour du magasin (vite fait, hein, y a pas que ça à faire non plus). Vous allez découvrir les vestiaires, la salle de pause, la casse – ou la poubelle si vous préférez : tous les produits devenus invendables finissent là ; vous aurez la chance de vous y rendre souvent -, la caisse centrale où vous récupérez votre caisson et... et c'est tout.

Vous connaissez dorénavant suffisamment le magasin pour commencer à bosser. Pour découvrir votre lieu de travail ? Vous aurez tous vos temps de pause et cela agrémentera vos coupures de manière festive.

La première fois que vous traversez la ligne de caisse avec votre belle uniforme Chanel ou Dior... ou votre blouse super moche (tout dépend du magasin, du style de clientèle visée) et votre caisson sous le bras rempli de fric (l'équivalent de plusieurs jours de salaire quand même), il y a de grandes chances que vous soyez un peu intimidée.

Respirez un bon coup, ça va passer.

Posté par aproposdelivres à 08:27 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :