12 novembre 2017

Un funambule sur le sable - Gilles Marchand

21430066_10155907956484905_4432584426921644397_n

41aBalrZ6wL Les Forges de Vulcain - août 2017 - 353 pages

Quatrième de couverture :
Naître avec un violon dans la tête, c'est impossible ?
C'est pourtant ce qui est arrivé à Stradi.
De ses premières années à l'école à son arrivée dans le monde professionnel, il souffre de l'incompréhension, de la maladresse ou de l'ignorance des adultes et des enfants qui partagent son quotidien. A ces souffrances, il oppose un optimisme invincible. De petites victoires en désillusions, il apprend à vivre dans un monde qui ne semble pas fait pour lui.

Auteur : Gilles Marchand est né en 1976 à Bordeaux. Son premier roman, Une bouche sans personne, est paru en 2016 et a rencontré un grand succès, et a notamment été le lauréat du Prix Libr'à Nous 2017.

Mon avis : (lu en octobre 2017)
Le narrateur est un jeune garçon avec un handicap très étrange : il est né avec un violon dans la tête ! Pour les médecins c'est un vrai mystère. Au début, ses parents le surprotègent et il reste à la maison. Il découvre que grâce à son violon, il sait parler et comprendre les oiseaux... Puis lorsqu'il va enfin à l'école, ses camarades le surnomme Stradi et même s'il n'est pas moqué, il n'est jamais invité aux anniversaires. Puis arrive Max, il boîte. Unis par leurs différences, l'une visible, l'autre invisible, Max et Stradi deviennent amis.
A l'âge de l'adolescence, Stadi rencontre Lélie. Il tente de s'en rapprocher malgré les amis et les parents de celle-ci qui l'en dissuadent. Stadi va se réfugier au bord de la mer et Max lui se passionne pour la musique...
Je ne vais pas en raconter plus pour que le lecteur se laisse surprendre par l'intrigue surréaliste et pleine de poésie de cette histoire autour de l'handicap et de la différence.
Stradi est un personnage intelligent et sensible, il ne baisse jamais les bras même si parfois la tristesse est là. Il a parfois envie de normalité mais son originalité lui permet de faire de faire des expériences exceptionnelles comme parler aux oiseaux, exprimer ses émotions en musique, rêver...
Max et Lélie sont également des personnages attachants et indispensables à l'équilibre de Stradi.
J'ai plutôt aimé ce roman même si j'y ai trouvé quelques longueurs.

Merci PriceMinister pour cette lecture qui fût une découverte surprenante, pleine de fantaisie et d'optimisme !

Extrait :

extrait

Posté par aproposdelivres à 06:23 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,