19 janvier 2017

La Présélection Audiolib 2017

La liste des titres sélectionnés pour le Prix Audiolib 2017 est arrivée !

POSTFB_SELECTIONPRIXAUDIOLIB

J'ai déjà lu "papier" Petit Pays et beaucoup aimé
J'ai reçu la semaine dernière en SP, la version papier de Jeux de miroirs
Trois jours et une vie et Opération Napoléon étaient déjà dans ma LAL...
Je suis curieuse de découvrir Ma part de Gaulois (j'avais vu le passage de l'auteur dans l'émission On n'est pas couché) 
et ce matin, j'ai failli demander Le dernier des nôtres à Masse Critique de Babelio...
Enfin, je ne sais que penser de Born to run, Désorientale, The Girls et Voici venir les rêveurs...

@@@

J'attend maintenant avec impatience l'arrivée dans ma boîte aux lettres des premiers livres-audio !

Posté par aproposdelivres à 15:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


Borgen : Une femme au pouvoir - Jesper Malmose

JLI5569586 41PzXUrXdDL

Gaïa - octobre 2013 - 480 pages 

Actes Sud - avril 2015 - 524 pages

traduit du danois par Andreas Saint Bonnet

Titre original : Borgen, 2013

Quatrième de couverture : 
Quand Birgitte Nyborg accède au pouvoir, sa vie bascule. Devenue Premier ministre elle fait son entrée à Borgen, « le château », où siège le Parlement danois. Le caractère bien trempé de cette femme épanouie, soutenue par son mari et ses enfants, a fait sa réputation tant auprès de ses adversaires que de son audacieux spin doctor. Saura-t-elle tout mener de front ? Contracter les bonnes alliances ? L'adaptation littéraire de la série culte d'Adam Price.

Auteur : Jesper Malmose est scénariste. Il est l’auteur de séries TV danoises à succès. En outre, il a écrit et traduit des pièces de théâtre et des comédies musicales. Pour l’adaptation littéraire de Borgen, il a travaillé en étroite collaboration avec l’auteur de la série, Adam Price. Borgen, Une femme prend le pouvoir est l’adaptation de la saison 1. 

Mon avis : (lu en janvier 2017)
Quelques semaines après avoir enfin regardé et adoré la série danoise Borgen, j'ai découvert ce livre qui est l'adaptation littéraire de la série télé (en général, c'est l'inverse), dont l'auteur, Jesper Malmose, est scénariste de métier (mais pas celui de Borgen).
C'est original et j'ai beaucoup aimé me replonger dans la saison 1 de la série. En effet, ce livre reprend la saison 1 de Borgen (à priori les saisons 2 et 3 n'existent pas en livre...). 
Borgen est une série danoise qui raconte la démocratie au Danemark en mettant en scène Birgitte Nyborg, une centriste intègre, qui va devenir Première ministre. Mariée et mère de famille de deux enfants de 7 et 12 ans, elle va devoir concilier son rôle de Premier ministre, de maman et d'épouse. On suit avec intérêt les intrigues politiciennes, sans oublier les interventions de la presse et l'on découvre également le rôle de spin-doctor (conseiller en communication et marketing politique). 
J'ai trouvé très intéressant de voir de l'intérieur comment fonctionne la politique, mais aussi de découvrir la vie quotidienne au Danemark. Beaucoup de sujets important sont abordés comme les droits de l'Homme, l'égalité homme femme, la corruption... En particulier, le chapitre concernant la place du Groenland dans le Royaume de Danemark m'a beaucoup intéressé.
Pour ceux qui connaissent la série, c'est l'occasion de se replonger dans la saison 1.

Pour ceux qui ne connaissent pas cette série, c'est l'occasion de la découvrir et d'avoir envie de la regarder. 

Extrait : (début du livre)
Samedi 25.09.2010

« Maman, ça fait quoi un Premier ministre ?»
Magnus tournait sa cuillère dans la bouillie d'avoine, très concentré. Il était un peu plus de 8 heures, et la famille était installée autour du petit déjeuner. A la télévision en arrière-plan, un panel composé d'un humoriste, d'un coach et d'un participant à l'émission de télé-réalité Paradise Hôtel débattaient des élections qui approchaient.
« Oui, bonne question, ça fait quoi, un Premier ministre... » Birgitte tendit la main vers une deuxième viennoiserie tout en hurlant : « Laura, on a commencé ! » Un instant plus tard, Laura fit son apparition dans la cuisine familiale, encore ensommeillée. Elle se laissa lourdement tomber sur sa chaise, devant la table du petit déjeuner.
« Bonjour, beauté, bien dormi ? » Phillip sourit tendrement à sa fille, qui s'empara du paquet de Corn Flakes. Du haut de ses douze ans, Laura n'avait pas encore atteint l'adolescence, mais ça n'allait pas tarder. Son besoin de sommeil croissant n'en était pas le seul témoin. Elle lança un regard accusateur à sa mère : « Pourquoi on doit se lever aussi tôt ? On est samedi. »
Birgitte s'efforça de ne pas s'irriter contre Laura qui s'était levée du mauvais pied. « Parce qu'il est important que nous prenions le petit déjeuner ensemble. C'est ce que font les familles normales, répondit-elle d'un ton pédagogique.
- Mais... on n'a jamais été une famille normale. »
Ça, Birgitte n'avait plus qu'à l'encaisser. Phillip lui lança un regard en étouffant un rire. Avant qu'elle n'ait eu le temps de dire quoi que ce soit, Magnus répéta sa question.
« Mais, maman, ça fait quoi, un Premier ministre ? »
Birgitte chercha un instant une réponse compréhensible pour un enfant de six ans. Laura la devança. « Le Premier ministre est le chef du gouvernement et représente l'État à l'étranger, en tant que leader politique du pays. »
Birgitte sourit, surprise. « Tiens, j'en connais une qui a écouté en cours ! » Laura soupira. « On a eu une semaine thématique. »
Avec sa cuillère, Magnus faisait toujours des huit dans son assiette. « Alors c'est lui qui décide tout ?
- Qui a dit que le Premier ministre était nécessairement un homme ?» répondit Birgitte, récoltant au passage un petit sourire de Phillip.
« Alors, tu vas être Premier ministre ? » demanda le garçon en regardant sa mère droit dans les yeux. Birgitte se leva et ébouriffa les cheveux de son fils. « Non, Magnus. Je ne vais pas être Premier ministre. Eh, c'est pas aujourd'hui que tu vas à l'anniversaire de Villads ? » Magnus acquiesça.
« Je l'emmène et j'irai le chercher », annonça Phillip. Birgitte hésita un instant. « Si tu l'emmènes, j'irai le chercher. »
Phillip haussa les sourcils. « Tu es en campagne, non ?
- Écoute, j'ai une interview sur TV1 ce matin, et après j'ai un face-à-face au lycée de Lundtofte, avec un de ces péquenots du parti de la Liberté, comme dirait avec son tact habituel mon cher spin doctor. Mais ce sera terminé au plus tard à 15 heures, j'irai donc le chercher. Ça marche ? »
Phillip hocha la tête avec reconnaissance. « Ça marche. »

 Challenge Voisins Voisines 
voisins_voisines2017
Danemark

Posté par aproposdelivres à 09:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :