Lu en partenariat avec Babelio et Presses de la Cité

en route pour Compostelle Presses de la Cité - février 2014 - 318 pages

traduit de l'allemand par Michèle Valencia

Titre original : Die Dienstagsfrauen, 2010

Quatrième de couverture :
Depuis quinze ans, Caroline, Judith, Eva, Estelle et Kiki se réunissent une fois par mois au Jardin, un restaurant français de Cologne. Partageant leurs joies et leurs peines, ces cinq "dames du mardi" sont comme les doigts de la main. Aussi, quand Judith annonce qu'elle veut partir sur le chemin Saint-Jacques-de- Compostelle pour honorer la mémoire de son mari Arne, ses amies décident de l'accompagner.
Les voilà donc prêtes pour l'aventure. Mais dès le début, de vives tensions apparaissent. Peu habituées à passer autant de temps ensemble, elles se découvrent sous un nouveau jour, lequel laisse entrevoir des secrets inavouables...
Entre bonheur et déconvenues, orages et promenades ensoleillées embaumant le thym et le romarin, un pèlerinage cocasse et haut en couleur qui changera à jamais la vie de ces cinq femmes.

Auteur : Après des études de lettres et de communication à l'université de Munich, Monika Peetz a travaillé pour une chaîne de télévision allemande avant de se consacrer à l'écriture de scénarios pour le petit écran. Elle est l'auteur de plusieurs romans. En route pour Compostelle est son premier livre publié en France.

Mon avis : (lu en mars 2014)
Caroline, Judith, Eva, Estelle et Kiki sont les "Dames du Mardi", en effet depuis plus de quinze ans, elles se retrouvent entre filles tous les premiers mardi du mois dans un restaurant français de Cologne. Lorsque l'histoire commence, Arne, le mari de Judith, est décédé d'un cancer depuis six mois. Après avoir retrouver le carnet de route de son mari, Judith décide de partir en France pour poursuivre le pèlerinage que son mari faisait depuis quelques années par étapes de 2 à 3 semaines. Ses amies décident alors de l'accompagner de Narbonne-Plage à Lourdes. 

Elles sont toutes les 5 très différentes : Caroline est avocate, mariée à Philippe, médecin, ils ont eu ensemble deux enfants devenus adultes. Après son diplôme de médecin en poche, Eva s'est mariée à Frido et a eu 4 enfants, sa vie est toute dédiée à son mari et ses enfants. Estelle et son mari possèdent cinq pharmacies, elle est assez bling bling et l'apparence compte beaucoup. Il est donc hors de question de prendre un sac à dos pour partir sur ce pélerinage... La plus jeune, Kiki est l'artiste de la bande, des tenues bariolées, toujours fauchée et sentimentalement assez instable.
Le chemin va être semé d'embûches (problème d'orientation, disputes entre ses dames...) mais il y aura également de beaux moments, de belles rencontres... Des aventures cocasses, des cris, des pleurs, des fous-rires...
Au retour à Cologne, elles ne seront plus les mêmes...
Un livre distrayant et amusant avec lequel j'ai passé un très bon moment. 

Seul bémol, je n'ai pas compris le choix du titre en français... il est vraiment trompeur car la destination de nos "Dames du Mardi" n'est pas Compostelle mais Lourdes ! 

Merci Babelio et Presses de la Cité pour cette découverte.

Extrait : (début du livre)
- Allez, Tom ! Bouge ton cul ! brailla Luc. Les clientes vont arriver d'un moment à l'autre...
Sans pitié, le propriétaire du Jardin poursuivait son serveur dans tout l'établissement. Les ordres s'abattaient sur le jeune homme avec la régularité d'un tir de mitraillette.
- Les verres ! ça fait cinq que je te le dis... Non, pas la vaisselle ordinaire... Où sont les fleurs ? Faut-il vraiment que je m'occupe de tout ?
Tom n'y comprenait rien. Pour qui Luc mettait-il donc ainsi les petits plats dans les grands ? En jetant un coup d'oeil dans le registre des réservations, il ne fut pas plus avancé.
- Nous n'avons pourtant pas pris de réservation pour la table qui se trouve près de la cheminée.
Luc se figea. On aurait dit qu'il n'avait encore jamais entendu remarque plus stupide.
- Est-ce que tu as regardé le calendrier ?
- Bien sûr.
- Et alors ?
- On est mardi.
Luc éleva la voix :
- Le premier mardi du mois. Ce qui veut dire...
- C'est un jour férié en France ? risqua Tom comme s'il participait à un jeu télévisé.
Luc poussa un profond soupir. C'était peut-être une erreur de donner sa chance à un jeune qui avait quitté l'école et se retrouvait sans travail. La seule expérience que Tom avait dans le domaine de la gastronomie lui venait de sa conception. Dans une poussée de testostérone, un idiot l'avait un jour engendré dans l'auberge fréquentée par l'association sportive d'Euskirchen. Malheureusement, cet idiot, c'était Luc. C'est pourquoi il avait difficilement pu se dérober quand, cinq semaines plus tôt, son ex avait déposé le produit déficient de leur relation devant sa porte. L'enfant trouvé avait dix-neuf ans et tenait vraiment de sa mère. A en croire Luc. 

Challenge Voisins Voisines 2014
logo_voisins_voisines_2014_h300
Allemagne

Challenge Petit Bac 2014
91121022
Géographie (4)

 92737225_o
Challenge Rentrée Hiver 2014