billie Le Dilettante - octobre 2013 - 223 pages

Quatrième de couverture :
"Billie, ma Billie, cette petite princesse à l’enfance fracassée qui se fraye un chemin dans la vie avec un fusil de chasse dans une main et On ne badine pas avec l’amour dans l’autre est la plus jolie chose qui me soit arrivée depuis que j’écris".

Auteur : Née en 1970, auteur à succès, Anna Galvalda occupe une place de choix dans les rayons de littérature populaire. Après avoir grandi en Eure-et-Loir dans une atmosphère folklorique, Anna Gavalda est envoyée en pension, à 14 ans, à la suite de la séparation de ses parents. Elle suit une hypokhâgne et obtient une maîtrise de lettres à la Sorbonne. Profitant du calme de la Seine-et-Marne et maman de deux enfants, elle cumule les métiers de chroniqueuse pour le cahier Paris-Ile-de-France du Journal du Dimanche, de professeur de français et d'assistante vétérinaire. Cette jeune femme dynamique reçoit le Grand Prix RTL-Lire pour son premier recueil de nouvelles 'Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part' en 1999. Mélange de simplicité, de merveilleuses et tragiques vérités quotidiennes, ce titre ne quitte pas les classements des meilleures ventes pendant des mois et est traduit dans une trentaine de langues. Elle s'essaie les années suivantes à de nouveaux styles, écrit son premier roman et un livre pour enfants. C'est durant l'été 2003 qu'elle commence à travailler sur son quatrième titre, un nouveau roman, 'Ensemble, c'est tout', un véritable succès dans le monde littéraire, critique et public, adapté au cinéma en 2007 par Claude Berri.

Mon avis : (lu en janvier 2014)
Lorsque le livre commence, Billie et Franck se trouvent au fond d'un ravin dans le Parc National des Cévennes, Billie a un bras bien amoché, Franck est allongé sur le dos, un peu sonné et craignant d'être blessé gravement... Impossible d'appeler les secours car le portable ne passe pas, la nuit est tomber, Franck s'est endormi et Billie se met à parler toute seule, s'adressant à une petite étoile, elle raconte comment sa rencontre avec Franck a changé sa vie. 
Pour des raisons différentes, Billie et Franck ont eu chacun des enfances difficiles. Ils vont se rencontrer grâce au texte de "On ne badine pas avec l'amour", leur professeur de français les a binômés  pour jouer ensemble quelques scènes. N'ayant jamais vraiment été aimé chez elle, Billie est touchée par les petites attentions de Franck qui veut la mettre à l'aise. Le temps des répétitions, il va naître entre eux deux une profonde amitié...
Au début de ma lecture, j'ai été un peu gênée par le langage grossier de Billie, mais il est conforme à la personne qu'est Billie, quelqu'un de "cash".
Les deux héros de ce roman m'ont beaucoup touchée, ils sont un mélange de tendresse et de brutalité, la vie ne leur a fait aucun cadeau et à deux, ils peuvent compter sur l'épaule de l'autre, ils ne se trahiront pas. 
« Il m'est arrivé de rester plusieurs semaines sans aller à sa rencontre, mais lui, il n'a jamais failli à sa règle. Chaque mercredi, en dehors des vacances scolaires et pendant presque trois ans, j'ai eu droit à ma carte postale moche avec un "J'espère que tu vas bien, moi je vais bien" écrit derrière et à chaque fois, à l'occasion, j'ai croisé le regard d'un être humain qui ne me jugeait pas. »
Il y a beaucoup de poésie et de vérité dans ce roman.
Un petit bémol avec l'image de la couverture, qui je pense dessert le livre... Elle est vraiment moche, on dirait celle d'un album pour enfant. Il y a bien un âne dans cette histoire... mais je ne comprends pas ce choix... A moins que cela soit pour faire parler du livre...

Autres avis : SandrineGambadou

Extrait : (début du livre)
On s'est regardés méchamment. Lui parce qu'il devait penser que tout était de ma faute et moi parce que ce n'était pas une raison pour me regarder comme ça. Des bêtises, j'en ai tellement fait depuis qu'on se connaît, et il en a tellement profité, et il s'est tellement marré grâce à moi, que c'était minable de sa part de me reprocher celle-ci juste parce qu'elle allait mal finir...
Merde, comment je pouvais le savoir ?
Je pleurais.
- Ça y est ? T'as des remords ? il a murmuré en fermant les yeux. Non... Je suis bête... Les remords, tu...
Il était trop épuisé pour avoir la force de m'en vouloir jusqu'au bout. Et puis c'était inutile. Là-dessus, on serait toujours d'accord. Moi, les remords, je ne sais même pas comment ça s'écrit...
Nous étions au fond d'une crevasse ou de je ne sais quoi de géographiquement très embêtant. Un genre de... de déboulis dans le Parc national des Cévennes où les portables ne captaient pas, où y avait pas la queue d'un mouton - et encore moins celle d'un berger - et où personne ne nous trouverait jamais. Moi, je m'étais bien amoché le bras, mais je pouvais encore le bouger, alors que lui, c'était clair, il était en mille morceaux.
J'ai toujours su qu'il était courageux, mais là, vraiment, il me donnait une leçon. 
Encore une...

Il était allongé sur le dos. Au début, j'avais essayé de lui bricoler un oreiller avec mes pompes, mais vu qu'il est quasi tombé dans les pommes quand j'ai soulevé sa tête, je l'ai reposée direct et je n'y ai plus touché. C'est le seul moment où il a flippé d'ailleurs, il pensait que sa moelle avait trinqué et il était tellement terrifié à l'idée de finir intouchable qu'il m'a soûlée pendant des heures pour que je l'abandonne dans ce trou ou que je l'abrège.
Bon. Comme j'avais rien sous la main pour le buter proprement, on a joué au docteur.
Hélas, on ne s'était pas rencontrés assez tôt, tous les deux, pour y jouer en cachette, mais c'est sûr qu'on n'aurait pas été les derniers dans la salle d'attente... De le lui rappeler, ça l'a amusé et ça tombait bien parce que moi, que ce soit en enfer ici ou de l'autre côté, c'était tout ce que je voulais emporter : des petits sourires déjà mort-nés et tirés à l'arrache comme celui-là.
Le reste, franchement, ça pourra bien rester à la consigne...

 

Lu du même auteur :

ensemble_c_est_tout Ensemble, c'est tout   la_consolante La Consolante 

 

l_echapp_e_belle L'Échappée belle je_voudrais_qu_quelqu_un_cd Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part

 

Challenge Petit Bac 2014
91121022
"Prénom" (3)

Challenge 5% Rentrée Littéraire 2013
logorl2013
27/30