18 août 2013

La nuit des enfants rois – Bernard Lenteric

la_nuit_des_enfants_rois Bernard_Lenteric_La_nuit_des_enfants_rois_LDP la_nuit_des_enfants_rois_FL1982 la_nuit_des_enfants_rois_ldp_jan1992 nuit_des_enfants_rois_ldpbleu nuit_des_enfants_rois la_nuit_des_enfants_rois_ldp

Editions Olivier Orban - 1981 - 285 pages

Livre de Poche – juin 1982 – 280 pages

France Loisirs – 1982 – 286 pages

Livre de Poche – janvier 1992 – 344 pages

Livre de Poche – janvier 2011 – 280 pages

Editions Olivier Orban -

Livre de Poche -

Quatrième de couverture : 
Sélectionné parmi les meilleurs romans par toute la presse, La Nuit des enfants rois se déroule à toute allure, comme un merveilleux film, d'où l'on sort ébloui.
Cela se passe, une nuit, dans Central Park, à New York : sept adolescents sont sauvagement agressés, battus, certains violés. Mais ces sept-là ne sont pas comme les autres : ce sont des enfants-génies. De l'horreur, ils vont tirer contre le monde une haine froide, mathématique, éternelle. Avec leur intelligence, ils volent, ils accumulent les crimes parfaits. Car ces sept-là ne sont pas sept : ils sont un. Ils sont un seul esprit, une seule volonté. Celui qui l'a compris, Jimbo Farrar, lutte contre eux de toutes ses forces. A moins qu'il ne soit de leur côté...
Alors, s'ils étaient huit, le monde serait à eux et ce serait la nuit, la longue nuit, La Nuit des enfants rois.

Auteur : Bernard Lenteric est un écrivain français né à Paris en 1944 et décédé en 2009. Il exerce de nombreux métiers avant de se tourner vers la littérature. Son premier roman, La Gagne, sort en 1980 ; il acquiert une certaine notoriété en 1981 avec La nuit des enfants rois. Ce livre sera qualifié de « best-seller » en France et fera l'objet d'une adaptation cinématographique en 2010.  

Mon avis : (lu dans les années 80 et relu ensuite)
J'ai découvert ce livre par hasard, je pense l'avoir choisi à la librairie à la lecture de la quatrième de couverture. C'est à la fois un roman policier et un
roman d'anticipation. Jimbo est mathématicien et informaticien qui va mettre en relation sept enfants génies grâce à son ordinateur "Fozzy" un des plus performant du monde. Une histoire surprenante, violente et très prenante qu'ado et jeune adulte j'ai relu plusieurs fois. Elle nous donne à réfléchir sur les enfants précoces, sur l'intelligence utilisée ou non à bon escient... C'est également une plongée dans les débuts de l'informatique mais un néophite en informatique ou en mathématique peut tout à fait suivre l'intrigue du roman.
En rédigeant cet article, j'ai découvert que ce livre avait été adapté
dans un film d'animation par Antoine Charreyron sortie en 2011 sous le titre de The Prodigies.

Souvenirs_souvenirs

 

Posté par aproposdelivres à 06:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,