12 juillet 2013

Complètement cramé ! - Gilles Legardinier

completement_crame Fleuve noir - octobre 2012 - 391 pages

Quatrième de couverture :
Arrivé à un âge où ceux qu'il aimait sont loin ou disparus, Andrew Blake n'a même plus le coeur à orchestrer ses blagues légendaires avec son vieux complice, Richard. Sur un coup de tête, il décide de quitter la direction de sa petite entreprise anglaise pour se faire engager comme majordome en France, pays où il avait rencontré sa femme. Là-bas, personne ne sait qui il est vraiment, et cela lui va très bien.

En débarquant au domaine de Beauvillier, rencontres et situations qui dérapent vont vite bousculer ses plans... Entre Nathalie, sa patronne veuve aux étranges emplois du temps ; Odile, la cuisinière et son caractère aussi explosif que ses petits secrets; Manon, jeune femme de ménage perdue; Philippe, le régisseur bien frappé qui vit au fond du parc, et même l'impressionnant Méphisto, Andrew ne va plus avoir le choix. Lui qui pensait en avoir fini va être obligé de tout recommencer...

Auteur : Auteur de thrillers réputé, Gilles Legardinier a magistralement révélé une autre facette de son talent avec Demain j'arrête !, sa première comédie, qui a enthousiasmé des dizaines de milliers de lecteurs et s'est imposée comme une des surprises de l'année traduite dans déjà 6 pays. Il revient pour une histoire surprenante, avec ce ton, cette humanité débordante, ce regard décalé sur la vie qui font sa marque, nous entraînant auprès de gens qui nous parlent de très près... quel que soit leur âge. Complètement cramé ! est un hymne à la vie poignant, hilarant, qui réconcilie avec le monde.

Mon avis : (lu en juillet 2013)
Une histoire qui fait du bien, pleine d'humanité. J'y ai retrouvé un peu le même esprit que dans "Ensemble, c'est tout" de Gavalda... Un livre qui donne envie d'aimer la vie et son prochain.

Andrew Blake, 66 ans veuf, chef d'entreprise, décide du jour au lendemain de tout plaquer... Il quitte l'Angleterre pour se faire engager comme majordome en France au Domaine de Beauvillier. Il va partager son quotidien avec quatre personnages Odile la cuisinière, Manon la jeune femme de ménage et lingère, Philippe le régisseur et Madame de Beauvilliers la maîtresse de maison sans oublier le chat Méphisto... Ces personnages sont des solitaires, un peu cabossés par la vie. Jusqu'à l'arrivée de Blake, ils se cotoyaient au château pour le travail mais jamais ils n'avaient vraiment communiqué... La gentillesse et l'empathie de Blake va faire changer les choses...

Cette histoire mêle humour et fantaisie, tendresse et émotions. Les personnages sont touchants, sincères et plein de tendresse. Cette lecture donne de la bonne humeur, plein de gaieté et véhicule des pensées positives. A découvrir ! 

Extrait : (début du livre)
Il faisait nuit, un peu froid. Au coeur de Londres, devant l'hôtel Savoy, sous la verrière, un homme d'un certain âge vêtu d'un smoking faisait les cent pas en consultant fébrilement son téléphone portable. L'organisateur de la soirée qui se déroulait dans le grand salon sortit du hall et s'approcha, laissant échapper par la porte tambour le son des cuivres de l'orchestre qui jouait du Cole Porter.
- Toujours pas de nouvelles de M. Blake ? demanda-t-il.
- Je fais tout ce que je peux pour le joindre, mais il ne répond pas. Laissez-moi encore une minute.
- C'est très ennuyeux. J'espère qu'il ne lui est rien arrivé de grave...
«Être mourant serait pourtant sa seule excuse valable !» pensa l'homme au téléphone.
A peine l'organisateur reparti, il composa le numéro du domicile de son plus vieil ami. Après le message d'accueil du répondeur, il déclara d'une voix blanche :
- Andrew, c'est Richard. Si tu es là, je t'en supplie, décroche. Tout le monde t'attend ici. Je ne sais plus quoi leur dire...
Soudain, son comparse prit l'appel.
- Tout le monde m'attend où ?
- Dieu soit loué, tu es là ! Ne me dis pas que tu as oublié la soirée du Prix d'Excellence industrielle... Je t'avais prévenu que je m'arrangerais pour que tu sois nommé.
- C'est gentil à toi, mais je n'ai pas le coeur à ça.
- Andrew, non seulement tu es nommé, mais c'est toi le vainqueur. Je te l'annonce, c'est toi qui remportes le prix.
- C'est bouleversant. Et qu'est-ce qu'on gagne ? Vu l'âge des participants, ce n'est sûrement pas un truc qui se croque. Un lavement ? Une coelioscopie ?
- Ce n'est vraiment pas le moment de plaisanter. Tu t'habilles et tu rappliques.
- Je ne rapplique nulle part, Richard. Je me souviens que tu m'avais parlé de ce prix, et je me souviens aussi parfaitement t'avoir dit que cela ne m'intéressait pas.
- Tu te rends compte de la position dans laquelle tu me mets ?
- C'est une situation dans laquelle tu t'es mis tout seul, mon lapin. Je n'ai rien demandé. Imagine que je te commande deux tonnes d'huîtres parce que je t'aime bien et qu'après, je fasse la comédie pour que tu les manges...
- Arrive immédiatement, sinon je dis à ta femme de ménage que tu fais du vaudou et elle ne mettra plus jamais les pieds chez toi.
Blake éclata de rire au nez de son ami.
- Il faut que tu sois dans un sale traquenard pour brandir ce genre de foutaises ! Faire peur à Margaret, la pauvre. Franchement. C'est comme si je menaçais de balancer ta femme au Service de Protection du Bon Goût pour ce qu'elle a fait à sa coiffure et à votre caniche...

 

Challenge 7% Littéraire 2012

  logochallenge2  
44/49

Posté par aproposdelivres à 06:25 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :