En librairie : le 15 septembre 2011

Lu en partenariat avec les éditions Belfond

rem_de_mortel Belfond – septembre 2011 - 434 pages

traduit de l'américain par Cécile Arnaud

Titre original : Miracle cure, 1991, 1992

Quatrième de couverture :
Après Sans un adieu, un nouveau collector publié en 1991 aux Etats-Unis signé par un jeune Harlan Coben diabolique à souhait.
Une clinique new-yorkaise hautement sécurisée.
Un médecin qui se suicide.
Des patients sauvagement assassinés.
Coïncidences ? Complots ?
Et si l'annonce prochaine d'une extraordinaire découverte médicale avait déclenché cette vague meurtrière ?

Sara Lowell, jeune journaliste très en vue, mène l'enquête.
Mais ses révélations pourraient bien faire d'elle la prochaine victime d'un serial killer...

Guerre des lobbies pharmaceutiques, machination politique, pression des médias, mensonges... Au coeur d'un débat toujours aussi brûlant, un thriller angoissant et terriblement réaliste par celui qui allait devenir le maître de vos nuits blanches.  

Auteur : Né en 1962, Harlan Coben vit dans le New Jersey avec sa femme et leurs quatre enfants.
Diplômé en sciences politiques du Amherst College, il a travaillé dans l’industrie du voyage avant de se consacrer à l’écriture. Depuis ses débuts en 1995, la critique n’a cessé de l’acclamer. Il est notamment le premier auteur à avoir reçu le Edgar Award, le Shamus Award et le Anthony Award, les trois prix majeurs de la littérature à suspense aux États-Unis. Traduits dans une quarantaine de langues, ses romans occupent les têtes de listes de best-sellers dans le monde entier.

Mon avis : (lu en septembre 2011)
Ce nouveau livre d’Harlan Coben a été écrit en 1991 et n’avait jamais encore été publié en France.
Dès les premières pages le lecteur est plongé  au cœur d’un thriller médical. Le docteur Bruce Grey, chercheur dans une clinique spécialisée dans la lutte contre le sida, se sent suivi puis le lecteur va assister à son assassinat que le meurtrier va faire passer en suicide…
Il faisait parti de l'équipe du docteur Harvey qui travaille sur un traitement contre le sida. Un vaccin vient d'être trouvé. Mais depuis, plusieurs malades guéris ont été assassinés. S’agit-t-il d'un serial killer homophobes ou…
Il va être question de politique, de recherche médicale, de presse, de religion, d’argent, de basket, d’amour…
Plusieurs personnages attachants et plutôt crédibles sont les héros de ce thriller : Sara Lowell une jeune journaliste, son mari  Michael Silverman, basketteur professionnel (un clin d’œil à Myron Bolitar…), le docteur Harvey, chercheur, Max Bernstein, un jeune policier et ami de Sara…
De l’action, du suspens, de nombreuses pistes et des rebondissements… bref un bon thriller d’Harlan Coben qui se lit très facilement et avec lequel j’ai passé un très bon moment.

Merci à Jérémy et aux éditions Belfond pour m'avoir permis de découvrir ce livre en avant-première .

Extrait : voir ici

Déjà lu du même auteur :
Ne_le_dis___personne_ Ne le dis à personne sans_un_mot Sans un mot 
sans_laisser_d_adresse Sans laisser d'adresse innocent Innocent
sans_un_adieu Sans un adieu
 faute_de_preuves Faute de preuves

 

Challenge 100 ans de littérature américaine 2011
challenge_100_ans

Challenge Thriller 
Challenge_Thriller
 catégorie "Même pas peur" : 4/8

Challenge 1%
Rentrée Littéraire 2011
RL2011b
5/7

 

50__tats
5/50 : New Jersey
Harlen Coben vit dans le New Jersey