03 juin 2011

Quatre jours en mars - Jens Christian Grøndahl

Lecture Commune avec Canel
lecture_commune

quatre_jours_en_mars Gallimard – février 2011 – 437 pages

 

traduit du danois par Alain Gnaedig

 

Quatrième de couverture :
Les meilleures années appartiennent-elles toujours au passé ? En est-on responsable ? Ces questions viennent hanter Ingrid Dreyer, architecte et mère divorcée, au cours de quatre jours dramatiques, où plus rien ne se révèle être comme elle le croit. Lorsque son fils adolescent est arrêté pour des actes de violence, lorsque sa relation à un homme plus âgé et marié prend un tour inattendu, elle replonge dans les souvenirs de sa jeunesse solitaire et de son mariage raté, afin de tenter de comprendre pourquoi sa vie commence à ressembler à une impasse. Ingrid Dreyer est-elle condamnée à reproduire les comportements, les lubies et les erreurs de sa mère ou de sa grand-mère, femme de lettres qui a connu jadis son heure de gloire ? Les histoires de ces femmes ne sont-elles que les variations d'un même thème et d'un même drame ? Après "Sous un autre jour" et "Les mains rouges", Jens Christian Grøndahl propose ici un nouveau portrait de femme de notre temps, avec cette profondeur psychologique et cette maîtrise stylistique qui sont la marque du grand écrivain danois.

 

Auteur : Jens Christian Grøndahl est né à Copenhague en 1959. Il est aujourd'hui un auteur vedette au Danemark et ses livres sont traduits dans de nombreux pays. Ses romans parus aux Editions Gallimard l'ont également fait connaître en France.

Mon avis : (lu en mai 2011)
Quatre jours, jeudi, vendredi, samedi et dimanche dans la vie d'Ingrid Dreyer. Elle a quarante-huit ans, elle est architecte, divorcée, mère d'un adolescent de quatorze ans et amoureuse d'un homme marié.
Elle est en voyage professionnel à Stockholm, lorsqu'on lui demande de rentrer d'urgence à Copenhague car son fils Jonas a été arrêté par la police pour avoir participé à des actes de violence contre un jeune Arabe. L'acte de son fils est comme un premier choc. Ingrid va se replonger dans son passé pour essayer de comprendre comment elle en est arrivée là. Elle revoie ses souvenirs de jeunesse, son mariage raté, sa vie amoureuse... Va-t-elle reproduire les mêmes erreurs que sa mère et sa grand-mère ?

Ce livre est très bien écrit, l'histoire est très prenante l'auteur a su parfaitement nous distiller des allers-retours entre présent et passé et petit à petit raconter ce qu'il faut pour que le lecteur comprenne peu à peu qui est Ingrid. La psychologie des différents personnages est très travaillée. Les relations entre les personnages sont subtiles.

J'ai beaucoup aimé cette lecture, je me suis sentie proche d'Ingrid même si ma vie est très différente de la sienne... Elle est touchante dans ses interrogations, son sentiment de culpabilité vis à vis de son fils. Berthe et Ava, sa mère et grand-mère, sont des personnages pas facile à vivre... J'ai également aimé les descriptions des paysages scandinaves, de la ville de Rome, des intérieurs... Une très belle découverte qui me donne envie de lire d'autres livres de cet auteur danois.

Maintenant allons voir l'avis de Canel avec qui je faisais Lecture Commune ! 

Extrait : (début du livre)
Elle a déjà mis une de ses boucles d'oreilles et cherche à se saisir de la seconde lorsque le téléphone sonne. Les pulsations de la tonalité lui semblent aussi étrangères que les meubles anonymes de la chambre. Elle reste devant le miroir. Son rouge à lèvres est trop vif, c'était un essai, d'habitude elle porte une nuance plus pâle. C'est sûrement Morten, son coordinateur de projet, qui, comme toujours, est en avance. Pourtant, il reste encore quelques minutes avant leur rendez-vous dans le hall de l'hôtel. Il sait où se trouve le restaurant. De toute façon, c'est lui qui règle les détails de logistique. Mais aujourd'hui, elle s'est bien débrouillée, encore une fois. La présentation s'est déroulée comme prévu, même les questions des maîtres d'ouvrage sont restées dans le cadre prévu, et elle s'est montrée claire et concentrée. 
Elle s'autorise à continuer de regarder son reflet dans le miroir, puisqu'elle a décidé de faire comme si elle n'était pas là. Le bourdonnement intermittent du téléphone lui donne l'impression d'être surveillée. Elle ferait mieux de mettre sa deuxième boucle d'oreille, de prendre sa pochette, de poser son manteau sur le bras et de sortir dans le couloir silencieux. Elle croise son regard. Ingrid Dreyer, quarante-huit ans. Une femme célibataire, qui a réussi et, aux yeux de certains, encore belle. Du moins, aux yeux de ceux qui lui importent, mais elle a trop maigri. On le voit avec la robe qu'elle a choisie pour la soirée, on voit son âge. Il y a quelque chose à la clavicule et à la peau des bras, mais pas seulement. 
Sa robe est belle, de style Empire, d'un vert passé comme les feuilles de sauge duveteuses. Étonnamment féminine, diront certains, et c'est bien le but recherché. Elle la porte afin de convaincre les représentants de Svensk Energi qu'elle est également une personne, une femme, et même une mère. Lorsque l'on est sur le point de lui confier un chantier d'un demi-milliard, c'est bien le moins que l'on peut attendre. D'ordinaire, elle porte des pantalons, des tailleurs et des T-shirts neutres. Pas de maquillage, pas de bijoux, à la rigueur des escarpins à bride avec des talons hauts, juste pour se différencier, mais lorsque le commanditaire invite, elle peut se permettre de céder à l'autre côté de sa personnalité. Car il est bien là. Son expérience lui dit qu'un soupçon d'humanité vulnérable ne fait que renforcer l'intégrité professionnelle, en tout cas si l'on est de sexe féminin. Le téléphone ne cesse pas de sonner. 
De sa fenêtre du dix-septième étage, elle entrevoit au loin l'archipel comme des pointillés incandescents dans l'eau bleu foncé. Un groupe de hauts immeubles de bureaux lui bouche la vue, mais la façade vitrée de l'un d'eux envoie un reflet de la claire lumière de mars dans sa chambre capitonnée au plafond bas. Elle s'assoit sur le bord du lit et décroche le combiné, toujours une boucle d'oreille à la main. La perle blanche brille dans le soleil du soir. C'est un cadeau de Frank, son amant. Ce n'est pas lui qui appelle. Elle comprend qu'elle l'espérait quand elle entend la voix inconnue se présenter. Cela fait déjà bien des années qu'il lui a donné ces boucles d'oreilles à Rome. Elle se souvient que la première chose qui lui était venue à l'esprit avait été de se demander comment il pouvait dépenser une aussi grosse somme avec sa carte de crédit sans que sa femme ne s'en aperçoive. Elle n'avait pas encore découvert que Frank était un homme qui possédait de nombreux comptes en banque. 
Après coup, cela l'agace de n'avoir pas demandé au brigadier du poste de Station City comment il a réussi à la trouver dans une chambre d'hôtel de Stockholm. Elle allume son portable après avoir raccroché et écoute les messages. Au moins, Jonas a essayé de l'appeler. Elle a la bouche sèche en écoutant sa voix bredouillante d'adolescent de quinze ans, toujours aussi brusque et tranchante. Il a été arrêté. A l'entendre, on a l'impression qu'il appelle pour dire qu'il ne rentrera pas dîner. D'habitude, il ne songe même pas à partager ce genre d'informations pratiques avec sa mère. Elle se demande soudain s'il n'a pas oublié qu'elle allait à Stockholm. Car elle le lui a bien dit, n'est-ce pas ? Oui, bien sûr. Le téléphone sur la table de nuit sonne à nouveau, cette fois-ci, c'est Morten. Mais qu'est-ce qu'elle fait ? Elle répond qu'elle descend tout de suite. 
Elle était restée indifférente au ton décontracté du brigadier et elle avait deviné dans sa voix un accent de reproche enjoué. De fait, Jonas n'avait eu droit qu'à un seul coup de fil, mais comme elle n'avait pas répondu, on lui avait permis d'appeler son grand-père. Le gamin était encore mineur, même si on avait du mal à le croire. Le policier avait déclaré cela comme si l'âge de Jonas était une forme de tromperie eu égard à la pointure considérable de ses chaussures. Elle avait demandé ce qui s'était passé. Là, le brigadier était devenu plus neutre dans son rapport. Jonas avait été arrêté dans une ruelle près de Christiania. Une voiture de patrouille était passée par hasard au moment où Jonas et ses camarades encerclaient un garçon à terre et lui donnaient des coups de pied dans la tête et dans le ventre. 
Jonas avait donné des coups de pied ? 
Sa voix s'était affaiblie et elle avait entendu que le policier avait noté le léger changement de ton, la brève difficulté à respirer. Les jeunes gens n'étaient guère communicatifs, en outre, il était important que la victime n'ait aucun souvenir de qui avait fait quoi. Quoi qu'il en soit, ils n'avaient pas l'âge de la majorité pénale et l'affaire serait du ressort des services sociaux, cependant, elle devrait apprendre à son fils à choisir ses amis avec plus de soin. Plusieurs d'entre eux étaient bien connus de la police, et l'on ne parlait pas ici de graffitis et de petits larcins. Il était question de recel organisé et de trafic de hasch, et ce que l'on avait confisqué cet après-midi n'était pas de la petite bière. Il s'agissait de crans d'arrêt et de coups de poing, et s'il était à sa place, il aurait une discussion sérieuse avec le gamin, quand elle finirait par rentrer de Stockholm. 
Y avait-il quelque chose dans la manière dont il avait dit "finirait par rentrer", ou était-elle hypersensible ? Elle avait demandé si Jonas connaissait la victime. On aurait dit que le policier souriait en donnant sa réponse. Il ne pouvait pas savoir qui son fils connaissait ou non et, de toute façon, il n'avait pas le droit de dévoiler l'identité du jeune homme. Cependant, l'affaire était d'autant plus délétère qu'il s'agissait d'un type dont les origines ethniques n'étaient pas danoises. Il serait donc possible que, à l'avenir, son fils soit obligé de bien regarder dans son dos quand il irait à l'école, au cas où il serait rattrapé par un cimeterre. 
Ingrid avait demandé où il se trouvait. Le brigadier avait demandé si elle pensait à la victime. Dans ce cas, il pouvait la rassurer, les urgences avaient renvoyé le jeune homme chez lui en lui ordonnant de rester tranquille pendant deux ou trois jours. Il s'en était sorti avec une commotion cérébrale et, tant qu'il ne se mettait pas à se cogner le front contre les tapis de la mosquée, il avait une chance de s'en tirer sans séquelles. D'ailleurs, c'était un miracle qu'il n'ait pas été plus gravement touché, car son fils et les autres garçons n'y étaient pas allés de main morte. Le policier avait marqué une pause. Mais en ce qui concernait son rejeton, en ce moment précis, il attendait que son grand-père vienne le chercher. 

Lu dans le cadre du  Défi Scandinavie blanche
dc3a9fi_scandinavie_blanche
Danemark

Lu dans le cadre du Challenge Voisins, voisines
voisin_voisine
Danemark

Lu dans le cadre du Challenge Viking Lit'
Viking_Lit

Posté par aproposdelivres à 07:32 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,


02 juin 2011

Concours Stephie : Ma verrine « Fruits et Cie »

peinture__C3_A0_l_huile_nature_morte_aux_oranges_de_henri_matisse_24_x_20_48973
Pour répondre au concours qu'organise Stephie (blog Mille et une pages)
en partenariat avec Marabout qui lance un nouveau site,
voici la recette d'une verrine dessert que je réalise assez souvent à la maison...

Ingrédients : (pour 4 verrines)
2 à 3 pommes
une poignée de groseilles
fromage blanc
4 spéculos
Un peu de miel ou de sucre

La recette :
1) Découper les pommes en morceaux pas trop gros, les mettre dans une casserole avec le miel et faire revenir quelques minutes, ajouter les groseilles et faire de même. On peut ajouter aussi un peu de jus de fruits (pomme ou orange) pour que cela n'attache pas. Garder au chaud.

2) Écraser grossièrement les spéculos.

3) Monter la verrine au dernier moment :
Mettre au fond les fruits encore chaud pour remplir presque la moitié de la verrine.
Mettre par dessus le fromage blanc que l'on vient de sortir du réfrigérateur.
Et pour terminer, mettre les spéculos sur le dessus.

A servir immédiatement.

Petits trucs en plus :
Je varie la recette avec les fruits, en fonction de la saison, pomme, poire, banane, ananas, fruits rouge, kiwi, clémentine... J'incorpore parfois des fruits secs (raisins, abricots) aussi...
J'essaye de créer une association qui mélange les goûts sucré/acide, les textures croquants/moelleux...

P1100757_20

Voilà le résultat !
Et croyez moi sur parole,  c'est un vrai régal !

Voilà une recette facile et rapide à faire, où je joue sur les mélanges de goût (fruits sucré/acide), de texture (le croquant du spéculos et des pommes en opposition au fromage blanc), de température (fruits chauds, fromage blanc froid)...

Posté par aproposdelivres à 07:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

Les Enfants de la Terre, Tome 6 : Le pays des grottes sacrées

le_pays_des_grottes_sacr_es Presses de la Cité - mars 2011 – 681 pages

Quatrième de couverture :
La petite orpheline Cro-Magnon recueillie par une tribu Neandertal a fait bien du chemin depuis Le Clan de l'Ours des Cavernes, le premier tome de ses aventures publié il y a maintenant trente ans. Ayla vient de mettre au monde une petite fille prénommée Jonayla, et a été peu à peu adoptée par les membres de la Neuvième Caverne, le clan de son compagnon Jondalar. A tel point que la Zelandoni, guérisseuse et chef spirituel de la Neuvième Caverne, la choisit pour lui succéder un jour. Pour parvenir à cette fonction, Ayla suit pendant plusieurs mois la grande prêtresse. Son initiation passe notamment par la visite des nombreuses grottes ornées de la région, l'occasion pour l'apprentie Zelandoni de découvrir des sites magnifiquement décorés, dont elle apprend à comprendre le sens. Cette formation, jalonnée de rites de passage, n'a rien d'une promenade de santé, et Ayla devra franchir bien des obstacles avant de devenir Zelandoni. Saura-t-elle trouver un équilibre entre ses obligations de jeune mère et d'épouse et les exigences de son apprentissage ? L'amour de Jondalar et d'Ayla résistera-t-il à tant d'épreuves ?

Auteur : En 1977, alors âgée de quarante ans, l'Américaine Jean Auel décide de quitter son emploi, un poste à responsabilité dans une entreprise d'électronique. En attendant d'obtenir un travail plus stimulant, cette mère de cinq enfants se met à écrire une nouvelle consacrée à une femme de la préhistoire. Ainsi naît Ayla, l'héroïne des " Enfants de la Terre ", une formidable saga préhistorique qui s'est à ce jour vendue à plus de 45 millions d'exemplaires à travers le monde.

 

Mon avis : (lu en mai 2011)
Lorsque Jérémy m'a proposé de recevoir ce livre, j'ai accepté en partie pour mon mari qui avait déjà lu les quatre premiers livres de la série. Et c'est lui qui a commencé la lecture du livre, cela fait plus d'un mois qu'il s'accroche car il trouve qu'il y a de nombreuses redites avec les tomes précédents.

Pour ma part, j'ai attendu d'avoir quelques jours de congés à la maison pour me lancer dans la lecture de ce pavé de presque 700 pages car le livre est vraiment trop lourd à emporter dans le train ! La préhistoire ne m'a jamais vraiment intéressée mais j'espérais changer d'avis en découvrant cette saga appréciée dans le monde entier. Malheureusement, j'ai eu un mal fou à lire ce livre, qui je l'avoue, m'est tombé des mains... Après plus d'une semaine de lecture (en alternance avec d'autres livres), j'abandonne... Ce livre est beaucoup trop long à mon goût, il se perd dans les détails, il y a beaucoup de répétitions et aucune action me donnant envie de connaître la suite de l'histoire... J'ai appris beaucoup de choses comme « comment élever mon enfant » ou « faire la cuisine » au temps de la Préhistoire et j'ai visité de nombreuses grottes...

Merci à Jérémy et aux éditions Presse de la Cité de m'avoir permis de découvrir ce livre et cet auteur.

Pour en savoir plus : site de l'auteur et page FB

 

Challenge 100 ans de littérature américaine 2011
challenge_100_ans

Posté par aproposdelivres à 06:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 juin 2011

Mes Challenges en cours... (juin 2011)

Voici un petit bilan de mes challenges en cours... :

1pourcent2010 1er challenge : Challenge 1% littéraire 2010 

Challenge organisé par Schlabaya, il s'agit de lire au moins 1% des 701 sorties littéraires prévues cet automne. Soit au moins 7 livres...  (fin du challenge juin 2011)

livre n°1 : Desert Pearl Hotel - Pierre-Emmanuel Scherrer
livre n°2 : Une affaire conjugale - Eliette Abécassis
livre n°3 : Le Délégué - Didier Desbrugères
livre n°4 : Des gifles au vinaigre - Tony Cartano
livre n°5 : Ouragan - Laurent Gaudé
livre n°6 : Passé sous silence – Alice Ferney
livre n°7 : En attendant la montée des eaux – Maryse Condé       Challenge 1%
livre n°8 : Le coeur régulier- Olivier Adam
livre n°9 : La maison d'à côté - Lisa Gardner
livre n°10 : L’amour est une île - Claudie Gallay
livre n°11 : En cuisine – Monica Ali
livre n°12 : Rosa Candida – Audur Ava Ólafsdóttir
livre n°13 : Vivement l'avenir - Marie-Sabine Roger
livre n°14 : De deux choses l'une - Christine Détrez                         Challenge 2%

livre n°15 : Grandir - Sophie Fontanel                    
livre n°16 : Haïti Kenbe la ! - Rodney Saint-Eloi
livre n°17 : Sans un adieu - Harlan Coben
l
ivre n°18 : Quand je pense que Beethoven est mort alors que tant de crétins vivent... - Eric-Emmanuel Schmitt
livre n°19 : Jours toxiques - Roxana Robinson
livre n°20 : L'insomnie des étoiles - Marc Dugain
livre n°21 : Le septième fils – Arni Thorarinsson                              Challenge 3%
livre n°22 : Oscar Pill, Tome 3 : Le secret des Éternels – Eli Anderson
livre n°23 : Theodore Boone. Enfant et justicier - John Grisham
livre n°24 : L'Hypnotiseur - Lars Kepler
livre n°25 : Mon vieux et moi - Pierre Gagnon
livre n°26 : La Ballade de Lila K - Blandine Le Callet
livre n°27 : La couleur des sentiments - Kathryn Stockett
livre n°28 : Sanctuaires ardents – Katherine Mosby                   Challenge 4%
livre n°29 : La malédiction des colombes - Louise Erdrich
livre n°30 : Purge - Sofi Oksanen
livre n°31 : Double faute – Lionel Shriver
livre n°32 : Les Anonymes - R.J. Ellory

livre n°33 : Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants – Mathias Enard
livre n°34 : Une année chez les Français - Fouad Laroui
livre n°35 : Kyoto Limited Express - Olivier Adam          Challenge 5%
livre n°36 : Le confident – Hélène Grémillon
livre n°37 : Des éclairs – Jean Echenoz
livre n°38 : L'homme inquiet – Henning Mankell
livre n°39 : Des étoiles au plafond - Johanna Thydell
livre n°40 : Un bûcher sous la neige – Susan Fletcher
livre n°41 : Brida – Paulo Coelho
livre n°42 : Petite sœur, mon amour – Joyce Carol Oates         Challenge 6%

Viking_Lit 2ème challenge : Challenge Viking Lit'

livre n°1 : Été – Mons Kallentoft (Suède)

livre n°2 : L'héritage impossible - Anne B. Ragde (Norvège)
livre n°3
: Rosa Candida – Audur Ava Ólafsdóttir (Islande)
livre n°4 : L'Hypnotiseur - Lars Kepler (Suède)
livre n°5 : Purge - Sofi Oksanen (Finlande)
livre n°6 : Meurtriers sans visage – Henning Mankell (Suède)
livre n°7 : Les chiens de Riga - Henning Mankell (Suède)
livre n°8 : L'Enfant allemand - Camilla Läckberg (Suède)
livre n°9 : L'écriture sur le mur - Gunnar Staalesen (Norvège)
livre n°10 : La vierge froide et autres racontars - Jørn Riel (Danemark)
livre n°11 : La rivière noire - Arnaldur Indridason (Islande)
livre n°12 : L'homme inquiet – Henning Mankell (Suède)
livre n°13 : Des étoiles au plafond - Johanna Thydell (Suède)
livre n°14 : Sang chaud, nerfs d'acier – Arto Paasilinna (Finlande)
livre n°15 : Le Roi Oscar et autres racontars – Jørn Riel (Danemark)
livre n°16 : Automne – Mons Kallentoft (Suède)
livre n°17 : Le policier qui rit - Maj Sjöwall et Per Wahlöö (Suède)
livre n°18 : Celui qu'on ne voit pas – Mari Jungstedt (Suède)
livre n°19 : Le caveau de famille - Katarina Mazetti (Suède)
livre n°20 : Zona frigida – Anne B. Ragde (Norvège)

 

 

 

baby_challenge_contemporain
3ème challenge : Baby Challenge - Contemporainorganisé par Livraddict

Livres déjà lus :  11 /20    Médaille en chocolat  

1 - Une Prière Pour Owen de John Irving
2 - La Saga Malaussène, tome 1 : Au bonheur des ogres de Daniel Pennac
3 - Le Clan des Otori, tome 1 : Le Silence du Rossignol de Lian Hearn
4 - Entre chiens et loups, tome 1 de Malorie Blackman
5 - Kafka sur le rivage de Haruki Murakami
6 - La porte des enfers de Laurent Gaudé
7 - Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates de Mary Ann Shaffer
8 - Les Thanatonautes de Bernard Werber
9 - Oscar et la dame rose de Eric-Emmanuel Schmitt
10 - L'évangile selon Pilate, suivi de Journal d'un roman volé de Eric-Emmanuel Schmitt
11 - Seul le silence de R.J. Ellory
12 - La vie devant soi de Emile Ajar
13 - Le monde de Sophie de Jostein Gaarder
14 - L'ombre du vent de Carlos Ruiz Zafon
15 - La ferme des animaux de George Orwell
16 - L'enfant de Noé de Eric-Emmanuel Schmitt
17 - Ensemble, c'est tout de Anna Gavalda
18 - Les enfants de la liberté de Marc Levy
19 - Cosmétique de l'ennemi de Amélie Nothomb
20 - Le soleil des Scorta de Laurent Gaudé

baby_challenge_polar
4ème challenge : Baby Challenge - Polar organisé par Livraddict
Livres déjà lus :  13/20   Médaille de bronze    

1 - Blacksad, tome 1 : Quelque part entre les ombres de Juan Diaz Canales
2 - La Trilogie berlinoise – Philip Kerr
3 - Un lieu incertain de Fred Vargas
4 - Dix petits nègres – Agatha Christie
5 - Innocent de Harlan Coben
6 - Spellman et associés de Lisa Lutz
7 - Le crime de l'Orient-Express de Agatha Christie
8 - Millénium, tome 1 : Les hommes qui n'aimaient pas les femmes de Stieg Larsson
9 - L'étrangleur de Cater Street de Anne Perry
10 - Le huit de Katherine Neville
11 - Les fables de sang de Arnaud Delalande
12 - L'homme à l'envers de Fred Vargas
13 - Le chien des Baskerville d'Arthur Conan Doyle
14 - Cadres noirs de Pierre Lemaitre
15 - Le Poète de Michael Connelly
16 - Un monde sans fin de Ken Follett
17 - Nous n'irons plus au bois de Mary Higgins Clark
18 - Le Mystère de la chambre jaune de Gaston Leroux
19 - L'affaire Jane Eyre de Jasper Fforde
20 - L'homme aux cercles bleus de Fred Vargas

voisin_voisine
5ème challenge : Voisins, voisines organisé par kathel, il s'agit de lire un ou plusieurs livres d'auteurs européens.
livre n°1 : Le cimetière des bateaux sans nom - Arturo Pérez-Reverte (Espagne)

livre n°2 : Le chuchoteur - Donato Carrisi (Italie)
livre n°3 : La mort à marée basse - Pieter Aspe (Belgique)
livre n°4 : Purge - Sofi Oksanen (Finlande/Estonie)
livre n°5 : Les Anonymes - R.J. Ellory (Grande-Bretagne)
livre n°6 :
Un monde sans fin – Ken Follett (Grande-Bretagne)
livre n°7 :
Les pingouins n'ont jamais froid - Andreï Kourkov (Ukraine)
livre n°8 :
Meurtriers sans visage – Henning Mankell (Suède)
livre n°9 :
Les chiens de Riga - Henning Mankell (Suède)
livre n°10 :
Le pingouin - Andreï Kourkov (Ukraine)
livre n°11 :
Entre chiens et loups, tome 1 de Malorie Blackman (Grande-Bretagne)
livre n°12 :
L'Enfant allemand - Camilla Läckberg (Suède)
livre n°13 : L'écriture sur le mur - Gunnar Staalesen (Norvège)
livre n°14 : La vierge froide et autres racontars - Jørn Riel (Danemark)
livre n°15 : La rivière noire - Arnaldur Indridason (Islande)
livre n°16 : Les lieux infidèles - Tana French (Irlande)
livre n°17 : Dix petits nègres – Agatha Christie (Grande-Bretagne)
livre n°18 : L'homme inquiet – Henning Mankell (Suède)
livre n°19 : Meurtres en soutane – P.D. James (Grande-Bretagne)
livre n°20 : La Trilogie berlinoise – Philip Kerr (Grande-Bretagne)
livre n°21 : Marina – Carlos Ruiz Zafon (Espagne)
livre n°22 : Des étoiles au plafond - Johanna Thydell (Suède)
livre n°23 : Sang chaud, nerfs d'acier – Arto Paasilinna (Finlande)
livre n°24 : Haute fidélité – Nick Hornby (Grande-Bretagne)
livre n°25 : Le Roi Oscar et autres racontars – Jørn Riel (Danemark) 
livre n°26 : Automne – Mons Kallentoft (Suède)
livre n°27 : La Terre fredonne en si bémol – Mari Strachan (Grande-Bretagne)
livre n°28 : Le policier qui rit - Maj Sjöwall et Per Wahlöö (Suède)
livre n°29 : Le tailleur gris - Andrea Camilleri (Italie)
livre n°30 : Un bûcher sous la neige – Susan Fletcher (Grande-Bretagne)
livre n°31 : Celui qu'on ne voit pas – Mari Jungstedt (Suède)
livre n°32 : Le caveau de famille - Katarina Mazetti (Suède)
livre n°33 : La Bonté : mode d'emploi – Nick Hornby (Grande-Bretagne)
livre n°34 : Zona frigida – Anne B. Ragde (Norvège)
livre n°35 : Là-haut, tout est calme – Gerbrand Bakker (Pays-Bas)

 

logo_challenge_Petit_BAC
6ème challenge : Challenge Petit BAC  organisé par Enna, il s'agit de lire des romans ayant dans leurs titres un mot correspondant aux différentes rubriques du "Petit BAC". Au moins 1 livre pour chacune des rubriques.
Prénom (fille ou garçon) : 1) La double vie d'Irina– Lionel Shriver
2) Aya de Yopougon tome 6 - Marguerite Abouet et Clément Oubrerie
3) Bons baisers de Cora Sledge - Leslie Larson 
4) Marina - Carlos Ruiz Zafon
5) Maria – Pierre Pelot 
6) Le Roi Oscar et autres racontars – Jørn Riel
7) Brida – Paulo Coelho
Lieu géographique (ville, pays, continent...) : 1) D'où je suis, je vois la lune – Maud Lethielleux
                                                                   2) Les chiens de Riga- Henning Mankell
3) Aya de Yopougon tome 6 - Marguerite Abouet et Clément Oubrerie
4) Kyoto Limited Express - Olivier Adam 
5) L’homme de Kaboul - Cédric Bannel
6) Nuits Blanches à Manhattan - Robyn Sisman
7) Une vie de Pintade à Berlin – Hélène Kohl

Métier  : 1) Maman – Isabelle Alonso
2) Taxi – Khaled Al Khamissi
3) Le policier qui rit - Maj Sjöwall et Per Wahlöö
Animal : 1) Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants– Mathias Enard
             2) Les pingouins n'ont jamais froid - Andreï Kourkov
             3) Les chiensde Riga - Henning Mankell
             4) Le pingouin - Andreï Kourkov
             5) Entre chiens et loups, tome 1 de Malorie Blackman
             6) Confessions d'une taupe à Pôle Emploi - Gaël Guiselin, Aude Rossigneux
             7) Une vie de Pintade à Berlin – Hélène Kohl

Végétal (plante, fleur, fruit, légume...) :  1) Les Années cerises – Claudie Gallay
Objet : 1) Chute de vélo – Étienne Davodeau 
2) Meurtres en soutane – P.D. James
3) Le tailleur gris - Andrea Camilleri
4) Le caveau de famille - Katarina Mazetti
Sport / Loisirs : 1) L'écriture sur le mur - Gunnar Staalesen
                       2) Le poète – Michael Connelly

challenge_agatha_christie 7ème challenge : Challenge Agatha Christie organisé par George à l’occasion du 120ème anniversaire de la naissance d’Agatha Christie, il s'agit de lire autant de romans que vous le souhaitez, de 1 à l’œuvre intégrale !!! et de voir une ou plusieurs adaptations TV ou ciné de ses oeuvres (que vous pourrez éventuellement mettre en rapport avec les romans que vous aurez lus!)

livre n°1 : Dix petits nègres – Agatha Christie

d_fi_1000 8ème challenge :  Défi des Mille organisé par Fattorius pour nos lectures de plus de 1000 pages, livre ou série.

livre n°1 : Un monde sans fin - Ken Follett
livre n°2 : La Trilogie berlinoise – Philip Kerr

 


dc3a9fi_scandinavie_blanche et dc3a9fi_scandinavie_noire

9ème challenge : Défi Scandinavie blanche et Défi Scandinavie noire organisé par Prune faire des lectures scandinaves, au moins une lecture par pays et pour un pays choisi (pour moi la Suède) lire au moins trois auteurs et pour un des auteurs (pour moi Henning Mankell) lire au moins trois livres différents.

Danemark :
Finlande : Sang chaud, nerfs d'acier – Arto Paasilinna (blanche)
Islande :
Norvège : Zona frigida – Anne B. Ragde (blanche)
Suède :
livre n°1 : Des étoiles au plafond - Johanna Thydell (blanche)
livre n°2 : Automne – Mons Kallentoft (noire)
livre n°3 : Le policier qui rit - Maj Sjöwall et Per Wahlöö (noire)
livre n°4 : Celui qu'on ne voit pas – Mari Jungstedt (noire)
livre n°5 : Le caveau de famille - Katarina Mazetti (blanche)
Suède : Un auteur Henning Mankell
livre n°1 : La lionne blanche - Henning Mankell (noire)

 


Nick_Hornby_s_challenge 10ème challenge : Nick Hornby's Challenge organisé par Sofinet, il s'agit de lire au moins 3 livres de Nick Hornby et voir au moins un film adapté d'un des livres. 

livre et film n°1 : Haute fidélité – Nick Hornby
livre n°2 : La Bonté : mode d'emploi – Nick Hornby

swap___2__l Swap à 2 PAL : Lecture Commune avec Mrs Pepys
lecture n°1 : Le policier qui rit - Maj Sjöwall et Per Wahlöö (26/04/11)
lecture n°2 : La Boucherie des amants - Gaetaño Bolán (18/05/11)
lecture n°3 :

 Edit : 2/06/2011
challenge_100_ans 11ème challenge : Challenge 100 ans de littérature américaine 2011 organisé par Marion qui prolonge le challenge 2010.
livre n°1 : On dirait vraiment le paradis – John Cheever
livre n°2 : Omakayas – Louise Erdrich
livre n°3 : Le poète – Michael Connelly
livre n°4 : Nuits Blanches à Manhattan - Robyn Sisman
livre n°5 : Le signal – Ron Carlson
livre n°6 : Petite sœur, mon amour – Joyce Carol Oates
livre n°7 : Les Enfants de la Terre, Tome 6 : Le pays des grottes sacrées - Jean M.Auel 


 

Posté par aproposdelivres à 06:22 - - Commentaires [3] - Permalien [#]