09 janvier 2011

La double vie d’Irina - Lionel Shriver

Lu dans le cadre du partenariat  Livraddict et Belfond

la_double_vie_d_Irina la_double_vie_d_Irina_p

Belfond – septembre 2009 – 483 pages

Livre de Poche – octobre 2010 – 670 pages

traduit de l'américain par Anne Rabinovitch

Quatrième de couverture :
Le jour où Irina accepte de dîner seule avec Ramsey Acton, célèbre joueur de snooker et ami de son mari, elle ne se doute pas que sa vie va basculer. Qu'un instant d'hésitation va mettre son couple en question. Et que sa routine londonienne va voler en éclats. Qu'advient-il si on cède à la tentation ? Et que se passe-t-il si on n'y cède pas ? La passion amoureuse est-elle un dérivatif à une vie de couple un peu terne ? Ou bien l'homme séduisant qu'Irina a eu, l'espace d'un moment, une envie folle d'embrasser est-il l'amour de toute une vie ?

Auteur : Née en 1957 en Caroline du Nord, Lionel Shriver a fait ses études à New York. Diplômée de Columbia, elle a été professeur avant de partir parcourir le monde. Elle a notamment vécu en Israël, à Bangkok, à Nairobi et à Belfast. Après Il faut qu'on parle de Kevin (Belfond, 2006 ; Le Livre de Poche, 2008), lauréat de l'Orange Prize en 2005, La Double Vie d'lrina est son deuxième roman traduit en français. Lionel Shriver vit à Londres avec son mari, jazzman renommé.

Mon avis : (lu en janvier 2011)
Ce livre est le « bonus » que j'ai reçu avec le partenariat Livraddict et les Éditions Belfond pour « Double faute - Lionel Shriver ».
J’ai eu un peu de mal à commencer à le lire, j’ai trouvé la mise en route de l’histoire un peu longue. Irina et Lawrence sont un couple d’Américains installés en Grande Bretagne. Irina, la quarantaine, est illustratrice de livres pour enfants et partage depuis neuf ans la vie avec son compagnon Lawrence, un analyste politique souvent en voyage. Tout se passe pour le mieux pour ce couple jusqu’au jour où Irina va dîner seule avec un ami de Lawrence, le célèbre joueur de snooker Ramsey Acton. Pour Irina, ce dîner est plutôt une corvée, mais finalement la soirée est agréable et Irina tombe sous le charme de Ramsey. Et en fin de soirée, Irina est pris d’une folle envie d’embrasser Ramsey, mais par fidélité à son compagnon, elle hésite à le faire...
Et là, le lecteur découvre la construction très originale de ce roman, en effet le premier chapitre se termine avec la question suivante : Lors de ce dîner à deux, Irina a-t-elle oui ou non embrassé Ramsey Acton et été infidèle à Lawrence ? Si la réponse est oui, alors l'histoire continue dans les chapitres 2 à 12. Si la réponse est non, alors l'histoire continue dans les chapitres (2) à (11).
L'idée est originale, mais pour le lecteur les premiers chapitres X et (X) racontent pour chacune des versions une histoire assez proche et j'ai trouvé cela un peu lassant à lire... Puis, les deux histoires divergeant de plus en plus, je me suis laissée prendre au jeu.
J'ai été contente de découvrir ce livre, même s'il demande un certain effort de la part du lecteur.

Merci à Livraddict, aux Éditions Belfond et Livre de Poche pour m'avoir permis de découvrir ce livre et cette auteur.

Extrait : (début du livre)
Ce qui au départ n'avait été qu'une coïncidence était devenu une tradition : chaque année, le 6 juillet, ils dînaient avec Ramsey Acton pour son anniversaire.
Cinq ans plus tôt, en 1992, Irina et Jude Hartford, son épouse, avaient collaboré à un livre pour enfants. Jude avait fait les premiers pas. Évitant les hypocrisies en usage à Londres, du style il-faut-qu'on-se-voie-un-de-ces-jours, qui ne risquent pas d'encombrer votre planning d'une heure et d'un lieu de rendez-vous, la jeune femme avait semblé décidée à organiser un dîner à quatre afin de présenter Ramsey à son illustratrice. Ou plutôt – avait-elle rectifié –, « Ramsey Acton, mon mari ». La formule était curieuse. Irina avait supposé que Jude se glorifiait, à la manière lassante des féministes, de ne pas porter le patronyme de son époux.
Il est toujours difficile d'impressionner les ignorants. En négociant cette soirée avec Lawrence, Irina n'en savait pas assez pour préciser : « Figure-toi que Jude est mariée à Ramsey Acton. » Sinon il se serait précipité sur son agenda de l'Economist au lieu de grommeler que si elle était obligée de faire des ronds de jambe pour raisons professionnelles, elle pouvait du moins prévoir de dîner tôt puisqu'il voulait être rentré à temps pour NYPD Blue. Ne sachant pas qu'elle disposait de deux mots magiques susceptibles de vaincre l'hostilité de Lawrence pour les mondanités, Irina avait expliqué : « Jude souhaite me présenter son mari, Raymond Je-ne-sais-quoi. ».

Lu dans le cadre du Challenge Petit BAC
logo_challenge_Petit_BAC
"Prénom"

Posté par aproposdelivres à 11:33 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,